Avertir le modérateur

31/03/2008

en dictature ...

le dictateur - étymologiquement « celui qui parle » mais à Rome , la limite de cet exercice était de six mois ...

19:26 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

c'était avant ...mais attends, on arrive ...alors !!!

"     S' opposer à Patrick Balkany n'est pas une sinécure. Il le dit lui-même:
« Ne pas être d'accord avec ce que nous faisons, ce n'est pas facile!»
Et pourtant, ses opposants sont nombreux. Mais ils ne pèsent pas lourd, tant ils sont dispersés.

A droite, les anciens amis d'Olivier de Chazeaux, passé l'alliance de circonstance entre 1995 et 2001, ont repris leurs indépendances respectives. «Nous travaillons à une liste commune avec Loïc Leprince-Ringuet», assure Olivier de Précigout, membre de l'UMP et ancien adjoint aux finances d'Olivier de Chazeaux, qui mena la liste en 2002, après la victoire de Balkany et l'annulation du scrutin de 2001. Précigout souhaite aussi s'allier avec le MoDem. Problème: Arnaud de Courson, l'un des leaders des centristes levalloisiens, ancienne tête de liste d'Agir ensemble pour Levallois, le mouvement de Loïc Leprince-Ringuet, l'annonce: «Il y aura une liste MoDem en 2008.» Courson, après avoir pris un peu de recul, est donc de retour sur la scène politique.

Le problème clichois

Avec Clichy, l'autre ville de sa circonscription, Patrick Balkany n'a que des ennuis. Car, s'il contrôle son fief levalloisien, il tente sans succès depuis près d'un quart de siècle de déloger le socialiste Gilles Catoire de la mairie voisine. Il y parvient presque dans les années 1990 en mettant sur orbite Didier Schuller, mais l'aventure se termine par un fiasco, le poulain s'enfuyant à l'étranger à la suite de l'affaire des HLM des Hauts-de-Seine. Plus récemment, après le mauvais score de Nicolas Sarkozy à Clichy lors de l'élection présidentielle, Patrick Balkany abandonne son suppléant clichois habituel, Rémi Muzeau, pour lui préférer la judoka Marie-Claire Restoux, un mois avant les législatives. Résultat : Muzeau brigue tout seul la circonscription et sera candidat dissident à la mairie de Clichy ! Sans compter que l'ex-ami Schuller - avec qui les ponts ne sont pas coupés - a bien l'intention de se présenter lui aussi... Bref, Balkany n'est pas près de voir Clichy passer à droite. Mais, finalement, en a-t-il vraiment envie ? « Il n'a aucun intérêt à voir un concurrent de sa famille politique émerger à Clichy, explique Stéphane Cochepain, leader du MoDem clichois. Et il ne souhaite pas partager les subventions du conseil général ! »

«Nous n'aurons pas l'investiture de l'UMP, admet, lucide, Leprince-Ringuet. Il faudra rallier large!» Tous, en tout cas, sont certains qu'il existe un réservoir de voix d'opposants de droite à Balkany: «En 2002, il a été élu avec moins de 30% des inscrits», souligne Précigout. Qu'en pense le seul qui a, jusqu'ici, réussi à battre Balkany? «Aucun n'est à la hauteur, lâche froidement Olivier de Chazeaux. Ils ne mènent que des stratégies personnelles.»

Avant de penser à rallier un hypothétique front épublicain anti-Balkany, la gauche levalloisienne, quant à elle, doit d'abord sortir des querelles internes qui empoisonnent le PS local. Tête de liste habituelle, Elisabeth Gourevitch, contestée à la section locale, doit faire face aux adversaires de l'intérieur, qu'elle a traînés en commission de discipline en 2002 parce qu'ils avaient appelé à voter à droite! Avec, en premier lieu, Thierry David, ancien conseiller général, candidat à la candidature pour 2008.

Encore faut-il, pour tous les opposants, résister aux sirènes du balkanysme: le maire n'hésite pas à débaucher, et plusieurs d'entre eux ont déjà rejoint le camp d'en face. Précigout et Gourevitch se sont ainsi vu proposer des postes importants! Même si l'opposition n'a pour principal objectif que de pousser Balkany à un second tour, nul doute qu'à Levallois la campagne des municipales s'annonce tumultueuse. Comme d'habitude! "

source L'Express Novembre 2007

 

Une égérie est une femme qui agit comme inspiratrice d'un homme de pouvoir, voire d'un écrivain, d'un artiste,
L'inverse ?  

" Il faut sans nul doute pour le rôle avoir la légèreté que le détachement des choses de ce monde procure , afin de l'aider à gravir sans embûches les plus hautes marches de l'idéal "

c'est tout pour ce soir ! 

 

30/03/2008

les expositions ...trop tard !!!

Exposition de meubles en carton de Philippe Roudillon

Du mardi 11 mars au vendredi 28 mars à la Maison des Loisirs et des Arts
Des meubles, des objets , des sculptures... tout est en carton !

Les couleurs, les formes et les matières cohabitent sous la seule volonté artistique de Philippe Roudillon, ancien photographe professionnel, passionné de l’objet porteur d’histoire et " cartoniste " inspiré.

La démarche artistique est simple : l’artiste ramasse le carton, le magnifie, lui redonne vie. Il y a toujours de la joie et de la poésie dans ce qu’il imagine puis dessine : un téléphone magique, la botte de la couturière, un éléphant " glouton " qui a demandé plus de 110 heures de travail

Pour ces créations, Philippe Roudillon réconcilie l’originalité et la fonctionnalité par la force de son travail et de son imaginaire.

Ses créations sont merveilleusement habillées de feuilles de papier népalais, faites à la main, toutes uniques, toutes différentes. Les meubles sont protégés par un vitrificateur à l’eau. Tout est éternel puisque le carton, matière vivante et légère, ne craint pas l’humidité et se nettoie facilement.

Tous ces meubles renferment une cachette pour y déposer ses petits trésors.

L’œuvre d’art devient alors une œuvre de vie, jusque dans l’intimité de sa destinée.

 

Exposition de meubles en carton de Philippe Roudillon - Du 11 au 28 mars - Maison des Loisirs et des Arts - Entrée libre du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 19h. 06.08.78.84.76

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu