Avertir le modérateur

22/07/2008

On pourrait parler de Jack Lang ...

 

788755944.jpg

260042921.jpg

788755944.jpg

 

mais ...si un bourreau tombe , notre soif de justice et de démocratie s'en trouve-t'elle régénérée ?
Je me souviens de notre émotion en regardant ces enfants et ces femmes filmés derrière les barbelés ,certains disaient
" les médias nous manipulent "
On avait renvoyé des papiers pour accueillir une femme ou un enfant kossovar ...
B. avait lu à haute voix le témoignage d'un soldat et Srebrenica était devenu un mot comme un drapeau .
Je ne suis ni serbe ni croate mais un peu quand même,
mais ça ne me touche pas pour ça . 

Du coté de nos barbelés : 

A l’école maternelle de la rue de Patay (Paris 13e), parents, enseignants, personnel connaissent bien Senchu Chen, le grand frère de Christine, 5 ans. C’est lui qui l’accompagne à l’école le matin et vient la chercher le soir, les horaires de travail de leurs parents ne le leur permettant pas.

 

Le premier juin 2007, avec l’arrivée de Senchu, resté en Chine, la famille Chen était enfin réunie à Paris. M. Chen en France depuis 12 ans et Mme Chen depuis 10 ans avaient réussi à le faire venir, pour qu’il puisse les retrouver et partager leur vie et celle de sa petite soeur Christine née à Paris en 2003.

 

A son arrivée, Senchu veut apprendre le français, clef indispensable pour réussir son entrée dans notre pays. L’Education nationale refuse sa scolarisation. Déterminé, il s’inscrit alors, pour un apprentissage intensif, à des cours de français organisés par deux associations.

 

Avec sa petite soeur Christine, ils ont appris à se connaître et il s’occupe beaucoup d’elle. C’est ainsi qu’il a lié une relation d’amitié avec le directeur de l’école de Christine qui est aussi son parrain du réseau éducation sans frontières. Au mois de février, Senchu a eu 18 ans et est à son tour devenu ce que l’on appelle un sans-papiers.

 

Un peu plus d’un an après son arrivée, le 12 juillet, Senchu est contrôlé dans le train. Il est monté à Chantilly avec sa carte Imagine R valable dans tout le réseau francilien. Il n’a pas réalisé que cette gare est situé 5 kilomètres en dehors de la limite du transport régional d’Ile de France. Au contrôleur qui lui demande de payer 35 d’amende Senchu tente d’expliquer que son titre est valable. Le contrôleur fait venir les policiers. La machine est lancée, Senchu est arrêté, conduit au commissariat. La Préfecture du Val d’Oise prend à son encontre un arrêté de reconduite à la frontière, il est placé en rétention administrative à Cergy puis au Mesnil-Amelot. La séparation d’avec les siens est très difficile pour lui, le plus jeune du centre de rétention. Tous les recours juridiques sont épuisés. Il a été conduit au consulat de Chine pour la délivrance du laisser passer nécessaire à son expulsion. Seul le préfet du Val d’Oise a maintenant le pouvoir de le faire libérer et d’annuler son expulsion.

 

Senchu expulsé, combien de vie gâchées ?

 

La sienne, bien sûr. Fini le bonheur de vivre enfin aux côtés de ses parents qui lui ont tant manqué pendant les années de son enfance. Terminé son rôle de grand frère auprès de Christine. Ruinés ses efforts pour apprendre le français et démarrer une vie nouvelle. Comment se remettre de l’humiliation d’un retour forcé, sous escorte policière, baillonné, ficelé et scotché dans un avion ? Comment survivre, si jeune encore, séparé de ses proches, aussi loin, en République populaire de Chine où les droits de l’homme sont depuis longtemps et aujourd’hui encore très peu respectés ?

 

Le devenir de Christine ? Comment continuer sa vie de joyeuse petite fille de 5 ans, parfaitement bilingue, après avoir brutalement été arrachée aux soins attentifs de son grand frère ? Comment lui expliquer qu’elle n’aurait pas, comme tous les autres écoliers, le droit de vivre avec son frère et ses parents dans le pays où elle est née et éduquée ? Après la séparation d’avec son frère, elle craindra d’être séparée de son père ou de sa mère. Quelles seront les conséquences d’une telle situation sur son développement ?

 

La vie brisée de leurs parents.Ils voient éclater la famille enfin réunie par leur persévérance et leur travail, au prix de grands sacrifices consentis pour préparer un meilleur avenir à leurs enfants. Il est aisé de comprendre la peine d’une mère et d’un père dans cette situation.

 

Senchu est actuellement désespéré par l’imminence de son expulsion. Pour tous ceux qui le connaissent, il est inimaginable qu’il puisse se remettre de l’épreuve d’une expulsion en Chine.

 

Soyons nombreux à reprendre ce texte en le personnalisant pour demander :

- au Préfet du Val d’Oise l’annulation de son expulsion et sa libération

- au Préfet de Police de Paris de régulariser la famille Chen.

 

Préfet du Val d’Oise : Paul-Henri TROLLE

fax : 01 30 32 51 85

Email : secretariatdeprefet@val-doise.pref.gouv.fr

Directeur de cabinet : Michel BERNARD

Email : michel.bernard@val-doise.pref.gouv.fr

Directrice des Libertés Publiques et de la Citoyenneté : Martine THORY

Email : martine.thory@val-doise.pref.gouv.fr

 

Préfet de Paris : Michel GAUDIN

fax : 01 53 71 67 23

Email : prefpol.dpg-etrangers-secretariat@interieur.gouv.fr

 

 

Contacts

Didier Selves, parrain et ancien directeur d’école de Christine :

Emai : didselves@wanadoo.fr

Tél. 06 26 15 41 56 ou 01 42 05 70 61

Resf Paris 5e-13e

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu