Avertir le modérateur

13/08/2008

c'est tellement évident

 

PARIS (AFP) — Le dalaï lama a accusé mercredi la Chine de continuer sa répression au Tibet pendant les jeux Olympiques, selon plusieurs parlementaires français qui ont rencontré, à huis clos à Paris, le chef spirituel tibétain, en visite en France.

Le sénateur socialiste Robert Badinter a indiqué avoir demandé au dalaï lama si "pendant la trêve olympique la Chine a au moins suspendu ses oppressions, ses arrestations".

"La réponse a été très précise: non. Pendant que se déroulent les Jeux, l'oppression du peuple tibétain et la répression continuent", a ajouté l'ancien ministre français de la Justice, à l'issue d'une rencontre entre le dalaï lama et une trentaine de parlementaires dans un petit bureau du Sénat.

Le dalaï lama "a fait état d'une répression terrible qui ne cesse pas malgré la trêve olympique", a renchéri le député socialiste Jean-Louis Bianco, citant des "arrestations, des exécutions et un renforcement terrible de la présence militaire chinoise".

Cet entretien d'une heure et demie avec des parlementaires constitue la seule rencontre à caractère politique prévue jusqu'à présent durant la visite de douze jours du dalaï lama.

Cette visite a été aménagée dans le souci de ne pas froisser Pékin qui le considère comme un "sécessionniste", alors que les jeux Olympiques battent leur plein en Chine.

Pour tenter de couper court à la polémique née de la décision du président Nicolas Sarkozy de ne pas rencontrer le chef spirituel tibétain lors de cette visite, le gouvernement a annoncé que le dalaï lama serait reçu le 10 décembre par le chef de l'Etat, avec les autres Prix Nobel de la Paix.

L'Elysée n'a toutefois pas confirmé une rencontre avec M. Sarkozy à cette occasion.

Le dalaï lama a quant à lui déclaré qu'il avait prévu à cette date une visite aux Pays-Bas.

"C'est prévu depuis l'année dernière", a-t-il précisé après sa rencontre avec des parlementaires. Il a toutefois indiqué qu'il "souhaite" venir à Paris avec d'autres prix Nobel à cette date.

Lors d'une conférence de presse tenue plus tôt dans la matinée dans un hôtel parisien, le dalaï lama avait déclaré à propos d'un éventuel entretien avec Nicolas Sarkozy: "s'il le souhaite, j'en suis très heureux, s'il ne le souhaite pas, OK".

Le responsable bouddhiste, qui s'exprimait en anglais, avait aussi appelé "la communauté internationale" à "entraîner la Chine sur la voie de la démocratie"...

 

Pendant ce temps-là à LEVALLOIS-PERRET , on joue avec les reflets , les regrets et les pavés attendent la pluie .

 

639633373.JPG

73687251.JPG

11994953.JPG

744447715.JPG

985142710.JPG

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu