Avertir le modérateur

31/12/2008

personne dehors !

Réseau Personne dehors!

Article 4

Toute personne accueillie dans une structure d'hébergement d'urgence doit pouvoir y demeurer, dès lors qu'elle le souhaite, jusqu'à ce qu'une orientation lui soit proposée. Cette orientation est effectuée vers une structure d'hébergement stable ou de soins, ou vers un logement, adaptés à sa situation.

merci de ne pas " les " remettre dehors vers 7 h 30 du matin en les laissant " tourner " jusqu'au soir .
La ville de Levallois-Perret ne vaut pas un vagabondage touristique de 12 h sauf à être pathologiquement compteur de pavés !

2008 spéciale dédicace ....

Quand même 2008 !

Dans un panier , on va mettre tous les évènements plus ou moins indésirables, déstabilisants,dramatiques que toute vie personnelle récolte sur son chemin, et dans la main, on va garder les Essentiels, deux ou trois jours inoubliables ,la chance ...et les visages nouveaux qui se sont découverts , jour après jour , comme si on recrutait un armée pour atteindre la lune .
comment on fait ?
On grimpe sur les épaules les uns des autres et au fur et à mesure, le premier escalade la pyramide etc ...jusqu'à la lune tandis que les autres veillent pour qu'il ne tombe pas .
On ne leur demande pas la lune , on va la chercher !
A part ça , spéciale pensée sans limite au garçon-kangourou et ...
my best wishes pour mon renard ,mes deux cendrillons qui n'ont toujours pas compris qu'à minuit , c'était la citrouille qui se transformait , pas la princesse ...au président des étoiles , puisque le temps n'existe pas , aux membres de l'Empire ,aux résistants du village et aux habitants de CHEZ THEO , aux écureuils de Prairie Village et à ceux qui les supportent , aux musiciens qui m'accompagnent quand j'écris et ...à l'amiral Adama .


Et que demain, le meilleur nous gagne !

30/12/2008

De nos envoyés spéciaux de l'autre coté de la frontière ...

Clichy lance son plan d’urgence pour les SDF

Hier soir, la ville a pris l’initiative d’ouvrir un gymnase pour accueillir les sans-abri. Et a prévu de leur offrir quotidiennement un repas chaud.
Christine Henry | 30.12.2008, 07h00  

Hier, en début de soirée, élus, policiers municipaux et responsables de la Croix-Rouge se sont mobilisés pour organiser un accueil d’urgence dans un gymnase du centre-ville. Une dizaine de lits de camp séparés par des paravents, des duvets et un repas chaud livré par un restaurant attendaient les SDF. La ville mène cette opération depuis 1995 et ne l’a interrompue que ces deux dernières années, où l’hiver a été plus clément.

« Ce week-end, nous avons tourné dans la ville pour distribuer des couvertures de survie, des duvets, et inciter les SDF qui séjournent sur notre commune à rejoindre les hôtels, explique Evelyne Lauer, adjointe au maire déléguée à l’action sociale. Mais nous avons recensé une dizaine de sans-logis réfractaires à cette idée. Ils sont cassés par la vie, ne veulent pas abandonner leur barda ou leur chien. Cette misère est terrible. »

« Ils viendront de toutes les communes avoisinantes »

Des bulletins ont été distribués dans la ville, l’information a également été diffusée toute la journée sur l’affichage public et le site Internet municipal. « Mais c’est le bouche-à-oreille qui va surtout fonctionner. Ce soir, ils seront peut-être trois. D’ici à quelques jours, une dizaine. A la fin du dispositif une soixantaine. Ils viendront de toutes les communes avoisinantes », pense un élu.
Jusqu’au 11 janvier, le gymnase Henri-Barbusse sera donc ouvert de 19 heures à 8 h 30. Les sans-abri, encadrés par le personnel communal, y seront accueillis entre 19 heures à 22 heures. Le CCAS (centre communal d’action sociale) prend en charge le repas chaud du soir, le petit déjeuner et le kit d’hygiène.

« Clichy est la ville de Saint-Vincent de Paul »

« Les foyers sont blindés et les hôtels acceptent de moins en moins les SDF, regrette Colette Delairat, présidente de la Croix-Rouge de Clichy. Alors ils se réfugient dans les parkings, sous le pont de Clichy, dans la salle d’attente des urgences de l’hôpital Beaujon… Certains travaillent et choisissent pourtant de rester dans la rue plutôt que rejoindre un hébergement d’urgence. D’où ce dispositif. » « Clichy est la ville de Saint-Vincent de Paul, rappelle Alain Culotti, directeur de la protection civile locale. Les villes voisines devraient suivre notre exemple. »

Pour tout signalement, composez le numéro vert Grand Froid : 0.800.02.2000 (de 9 heures à 17 heures) ou le 01.47.15.95. 90 (jusqu’à minuit) ou le 115 (gratuit). Pour soutenir l’action de la municipalité, vous pouvez appeler le standard du CCAS : 01.47.15.31. 41 (de 9 heures à 12 h 30 et de 14 heures à 17 h 30, fermé le jeudi matin).

 Le Parisien

A nous de prendre le relais entre 8 h 30  et 19 h .
Il y a beaucoup à faire : nourriture, vêtements, relations pour les aider à trouver un emploi car il ne faut pas croire qu'ils refusent cette voie-là .
Chaque S.D.F est un cas , une histoire particulière , une expérience à partager , avec ou sans diplomes , avec ou sans famille ...pas nécessairement malade, alcoolique , en fugue ou désertion de cette société .
Rejoindre un hotel n'est pas aisé quand on a pas d'argent d'autant que les hotels refusent les bons d'hébergement comme ici, à Levallois-Perret , en prétextant qu'ils ne sont pas remboursés dans des délais acceptables , surtout quand on pense que le premier hotel qui leur est indiqué sur la liste fournie par les services sociaux , est le 4 étoiles local .

HUGH !!!

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu