Avertir le modérateur

21/01/2009

Communiqué de presse AFP

Conseil municipal agité à Levallois: deux lycéens au tribunal jeudi 
 
NANTERRE, 21 janvier 2009 (AFP) - Deux lycéens de 17 ans qui avaient 
passé près de 48 heures en garde à vue en novembre à Levallois-Perret 
(Hauts-de-Seine) après une intervention policière au conseil municipal 
où ils s'étaient rendus, comparaîtront jeudi matin au tribunal de 
Nanterre, notamment pour "rébellion". 
Du MoDem local à la LCR en passant par des syndicats (CGT, FSU, Sud) 
l'affaire avait suscité une vive émotion, les soutiens des deux 
lycéens dénonçant une "disproportion totale entre les faits, la 
réponse policière et les conséquences judiciaires". 
Le soir du 17 novembre, une vingtaine de militants d'une association 
locale pour le logement s'étaient rendus au conseil municipal de 
Levallois pour y interpeller le député-maire UMP Patrick Balkany. 
Jugeant que les débats étaient troublés, l'élu avait interrompu la 
séance et demandé l'évacuation de la salle par les forces de l'ordre. 
A la suite de l'intervention policière, 17 personnes avaient été 
interpellées, dont 15 relâchées rapidement. 
Mais les deux lycéens, après avoir vu leur garde à vue prolongée par 
le parquet de Nanterre, avaient été mis en examen pour "rébellion" 
(résistance violente) et l'un d'eux pour "violences sur personne 
dépositaire de l'autorité publique". 
Une policière municipale et un policier s'étaient vu délivrer 
respectivement deux et trois jours d'arrêt de travail pour de légères 
blessures. Les deux lycéens affirment pour leur part avoir "résisté 
sans violence" à leur interpellation. 
Pour le président de la section MoDem de Levallois, Thierry Godfroy, 
"les militants ne faisaient pas plus de chahut que les partisans de M. 
Balkany n'ont l'habitude d'en faire lorsqu'ils empêchent les opposants 
de s'exprimer au conseil municipal". 
La mère d'un des deux garçons, Chantal Anglade, espère que des témoins 
de la scène pourront être entendus au tribunal, en trouvant anormal 
que la "police mène l'enquête et (soit) aussi plaignante"Les comparutions auront lieu à partir de 09H00 devant le tribunal pour 
enfants, qui siège à huis clos. Un rassemblement de soutien est prévu 
à 08H30. . 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu