Avertir le modérateur

23/02/2009

MOT CLE : DEMOCRATIE

Conseils municipaux houleux, jamais retransmis, opposants expulsés voire arrêtés, panneaux d’expression libre absents, telle est la situation de l’expression démocratique à Levallois-Perret. Mais, au fur et à mesure que la liberté sur le terrain s’étiole, l’espace d’expression sur le web se renforce…….

Le 4 novembre 2008, Barack Obama devient le 44 ème président des  Etats-Unis.
Barack Obama doit notamment sa victoire à une gigantesque mobilisation des primo-votants réalisée notamment grâce à une campagne révolutionnaire auprès des donateurs, des militants et  des électeurs, basée sur trois leviers principaux : le message, les nouvelles technologies et l’organisation de terrain.
Les nouvelles technologies, ce sont les outils internet qui sont utilisés avant tout pour recruter les sympathisants et organiser le militantisme.
On y trouve une vingtaine de réseaux sociaux de type Facebook (You tube, Twitter)  où Barack Obama est de loin la personne au monde à compter le plus de partisans déclarés sur le réseau social en ligne, avec plus de quatre millions de supporters en janvier 2009.
Une des idées géniales de son directeur de campagne est d’engager Chris Hugues ,24 ans, co-fondateur de Facebook, qui devient début 2007 le créateur du premier vrai site web-présidentiel, http://my.barackobama.com/ .
Pas tout à fait 2 ans pour faire un président ?

Christophe Grébert , journaliste ,conseiller municipal à Puteaux( 9.2)depuis 2008 ,« directeur de publication » du blog http://www.monputeaux.com/, avait organisé à Asnières , ce 17 janvier  dernier, une rencontre entre blogueurs et démocrates avec le nouveau maire d’Asnières , Sébastien Pietrasanta http://www.pietrasanta-asnieres.com/ sur le thème  « la démocratie sur le Net » ,
assisté de trois blogueurs influents *:
Philippe Petit http://www.asnierois.org/
François Duarte http://www.93sang30.com/
et Philippe Beury  http://auboisementcorrect.com/
( Le public est armé de stylos , d’appareils-photos numériques ou d’ordinateurs portables .)
L’un d’entre eux nous prévient :
Même si Internet est devenu le premier média devant la presse écrite, la radio et la télévision, pour 60% des français , même si ¼ de la population est connectée ,si le Web.2.0 a ouvert cet espace à tous les internautes , tenir un blog citoyen est plus ingrat que gratifiant et la victoire pour la liberté d’expression , même si depuis 1880 «  l’imprimerie et la librairie sont libres » et que le blogueur l’est de sa critique , n’est pas qu’une évidence.
La vigilance doit être double envers soi-même et ses lecteurs …et  le succès aux élections municipales ne tient pas à un clic de souris !
Il faut constater que ce type d’engagement suit souvent un état des lieux d’expression démocratique, préoccupant .

Le département des Hauts de Seine en est une caricature avec des conseils municipaux houleux, expulsion des opposants, voire arrestation,  des panneaux d’expression libre absents ou recouverts des affiches du pouvoir en place, ses tentatives d’intimidation d’une population-cliente.
A Levallois-Perret , nous subissons tout cela .
Mais, au fur et à mesure que la liberté sur le terrain s’étiole, l’espace d’expression sur le web se renforce.
Les juges de la 17ème chambre de Paris qui se prononcent sur les procès en diffamation, commencent à s’en amuser. Les «  enfants » Pasqua, moins !
Il est même fréquent qu’un blogueur, attaqué par les élus dont il aura dénoncé les pratiques douteuses, constate une augmentation considérable de lecteurs.
Quelques trucs pour qui voudrait tenter l’expérience :
Ne pas se laisser aller à la diffamation, aux injures, même si le maire est «  affreux, sale et méchant »
Ne pas copier-coller un article de presse entier mais en publier un bout avec un lien pour lire la suite sur le site du journal.
Veiller sur les commentaires si vous laissez votre blog ouvert, vous êtes responsable de leur contenu.
Aller à la » pêche « aux informations, sur les panneaux de la mairie, aux conseils municipaux.
Si vous diffusez des photographies, attention aux préjudices qu’elles pourraient occasionner.
Un conseil municipal est libre de photographies et enregistrements.
"En vertu des pouvoirs de police de l’assemblée qu’il tient des dispositions de l’article L. 2121-16 du code général des collectivités territoriales, il appartient au maire de prendre les mesures propres à assurer le déroulement normal des séances du conseil municipal. Le principe de publicité des séances posé par l’article L. 2121-18 du même code, qui a conduit le législateur à prévoir la retransmission des séances par les moyens de communication audiovisuelle, fonde le droit des conseillers municipaux comme des membres de l’assistance à enregistrer les débats. Ce droit reconnu par la jurisprudence administrative a conduit les juges à considérer comme illégale l’interdiction par le maire de procéder à un tel enregistrement dès lors que les modalités de l’enregistrement ne sont pas de nature à troubler le bon ordre des travaux de l’assemblée communale (CAA de Bordeaux, 24 juin 2003 n° 99BX01857 ; CE, 2 octobre 1992, commune de Donneville ; CE, 25 juillet 1980, M. Sandre)."
Attention au droit à l’image
A titre exceptionnel, la liberté de la presse et le droit à l’information du public permettent en certaines circonstances de limiter le caractère exclusif du droit à l’image. L'image doit être alors utilisée à des fins d'information, d'actualité ou historiques. Sous réserve, bien entendu, du respect de la dignité humaine.

Par contre, le silence du public est une loi même si le maire et son public ne la connaissent pas.
Engagez-vous, sans peur et sans reproche !
Les récompenses locales ?
Il y en a … en dehors des procès …qui vous prouvent que le maire et son équipe vous tiennent en haute estime !
La population de la ville que vous côtoyiez également , le dimanche, au marché  ou au bistrot du coin, vous devient plus familière.
Ils vous appellent  pour vous signaler que les pigeons, les trottinettes, l’adjoint au maire en charge des affaires scolaires etc. …
Vous êtes même devenu ami avec le secrétaire de section du groupe d’opposition «  rival » qui tient aussi, un blog …
Et puis , quand même , un jour ,aux élections municipales, tous ensemble , citoyens , militants , habitants ou villageois , vous renvoyez le maire et son inquiétante équipe à la case «  grande vacance » et à ce moment là , vous pensez très fort que ça valait le coup d’y passer des soirs  et des nuits !

DZ

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu