Avertir le modérateur

29/04/2009

Ce soir , THEO est tombé .

Ce soir , 29 avril 2009 , après cinquante quatre ans de vie à Levallois-Perret et un an de résistance , Irène Houée , sa famille et THEO sont " tombés " sous les coups de boutoir d'une procédure qu'on dit légale , au milieu de leurs amis et sous l'oeil amusé des " autorités " municipales et nationales,venues en grand renfort débusquer ... une femme de 82 ans .
Nous sommes de tout coeur avec eux , nous témoignerons longtemps de ce que nous avons vu de 7 heures du matin à 23 heures , aujourd'hui
Devant tant d'inhumanité , de déploiement de force inutile devant la menace représentée par de paisibles citoyens , juste solidaires ( si , si, ça existe à Levallois-Perret ) autour d'une famille soudée par la mémoire et le respect de leur père THEO HOUEE , que peut-on souhaiter à la fin d'une telle journée .
Que Justice se fasse dans quelques mois ou quelques années , pour chacun de ceux qui ont participé à la mise à mort du café THEO .

Danièle ZELIC

Quand la mairie expulse les anciens…
http://modem-levallois-perret.blogspot.com/

La Mairie de Levallois entreprend actuellement l’expulsion des occupants du café Théo situé à l’angle rue Rouquier/rue Rivay. Outre le fait que ce café fait partie intégrante de l’histoire de Levallois et contribue à l’édification d’une vie de quartier, le Modem de Levallois entend dénoncer à la fois les méthodes brutale du Maire ainsi que le projet de société qu’il propose.


En effet, l’expulsion annoncée concerne une dame de 83 ans et son fils. De telles méthodes sont indignes de nos valeurs républicaines. Il n’est pas acceptable qu’au nom de la promotion immobilière, une commune puisse procéder de la sorte et ainsi empêcher une dame âgée de terminer sa vie dans un lieu qui lui est cher.

En conséquence, le Modem de Levallois demande à la Mairie actuelle de faire preuve d’humanité et de renoncer à son projet.

De même, le Modem s’insurge contre le projet de société que la mairie promeut. Il apparait ainsi que la destruction du café Théo va laisser place à un nouvel immeuble de six étages (l’actuel n’en compte que deux). Cette perspective va encore dans le sens de la densification à outrance de la ville, du toujours plus haut et toujours plus nombreux dans des immeubles aseptisés, sans caractère. Or, la ville de Levallois est déjà l’une de celles qui compte le plus d’habitants au kilomètre carré en France.

Au contraire, le Modem propose un développement raisonné de la commune basé sur le respect du patrimoine de la ville et le bien-être de ses habitants. A mille lieux de la standardisation de l’habitat, de la perte de la vie de quartier et l’accroissement sans fin du nombre d’habitants.

15/04/2009

Café THEO à Levallois-Perret : niveau d'alerte écarlate

C'est un peu notre plan vigipirate à nous tous : amis , clients, famille de Paul et Irène Houée, signataires de la pétition ( 3000 )  , plan qui, depuis quelques heures , est passé de niveau rouge à écarlate .
Le comble de la menace c'est qu'en plus de l'injustice de cette situation ( déclaration d'utilité publique saisie comme prétexte par la municipalité pour construire ses " fameux logements sociaux " à l'emplacement d'un café témoin d'une époque où les anciens étaient encore protégés , au mépris d'une histoire de 54 ans de village ,au mépris de la fragilité de cette bretonne de 82 ans qui ne comprendra jamais pourquoi le maire lui prend sa maison ), le Préfet risque de donner l'ordre d'évacuer la famille Houée à quelques jours ou semaines de la décision du Tribunal Administratif qui pourrait sauver THEO !

Est-ce acceptable ?
Non, en aucune façon, nous n'avons toute cette année soutenu le café THEO qui est bien plus qu'un café , un symbole de rencontre, de lien social, d'échanges au mépris des étiquettes dont on affuble les humains , une histoire vraie et pas une saga indécente , pour laisser faire cette injustice !
Nous ne laisserons pas tomber THEO .

Vous pouvez écrire ou téléphoner  à :

M. Patrick STRZODA      préfet

M. Didier MONTCHAMP   sécrétaire général

Mme Josiane CHEVALIER  directrice de cabinet

La Préfecture de Nanterre
167-177, avenue Frédéric et Irène Joliot-Curie
92013 NANTERRE Cedex

Téléphone : 08 21 80 30 92 *
Télécopie : 01-47-25-21-21

Horaires d’ouverture : 8h30 à 16h

Si vous souhaitez participer à cette protection , un numéro de téléphone

Café THEO  06 11 04 95 93

 

 

 

enfants_03.jpg

09/04/2009

à 82 ans , on risque encore de se faire expulser à Levallois-Perret !

C'est la deuxième fois que je la croise chez Paul : elle était Levalloisienne , a quitté la ville quelques années , y est revenue , hésite , se sent bien au café THEO mais le reste de la ville " c'est tellement oppressant , toutes ces constructions sans âme "
L'âme , qu'est-ce qu'ils ont tous ces gens qui cherchent une âme ... la leur ou , peut-être, à défaut, celle d'un lieu dont ils puissent se revétir , parce que raser les murs , même blancs , ça ne réchauffe pas le coeur .
L'âme du café ... elle vient de ses créateurs , des parents de Paul , du père THEO et de sa femme qui ne comprend pas que le maire puisse la chasser de chez elle , au bout de 54 ans de maison, sa maison !
C'est comme si elle allait le chasser à coups de bulldozer de sa mairie et lui, il n'a pas 54 ans de vie au village !
Que vont-ils faire d'une femme de son âge quand ils l'auront enlevée de son appartement , en haut du café ?
La transporter en urgence à l'hopital , la déposer aux Hespérides , la séparer de ses enfants ...
Peut-être qu'au village , on achète les murs et les humains qui sont derrière et on se débarasse de l'ensemble sans états d'âme ?

L'âme du café THEO, elle vient du temps qui est passé...C'est une banquette rouge ,une machine à découper le jambon sur le comptoir , une radio qui passe des airs des valses et des amours d'avant , des tabourets sur lesquels on se perche pour lire le Parisien et refaire les histoires ...un bocal à bonbons que le propriétaire des lieux vide presque distraitement ,des photographies du village bien avant la Balkanite et après son passage , des casiers remplis de bouteilles pour les amateurs de vins avec des noms et des années , une pendule arrêtée parce que les voleurs de temps n'y gagnent rien de plus en fin de course ...et cette tribu inattendue d'anciens et de nouveaux , d'habitués, d'amis , de rêveurs en résistance sous l'étendard de l'utopie .

Le danger est une pile de dossiers sur le bureau du commissaire de police et le pouce du préfet *qui pourrait s'abaisser un jour dont on ne sait les chiffres .
82 ans ne sont pas une protection considérable ...notre présence , notre vigilance, notre indignation ?

Qu'aurait fait Louise en de pareilles circonstances ?

 

* A propos du préfet

Patrick Strzoda, 55 ans, est né à Thann, dans le Haut-Rhin. Père de 3 enfants, il est licencié en droit et en anglais avant d’être diplômé de l’Ecole nationale d’administration (ENA –promotion Léonard de Vinci 83/85). Sa carrière débute en 1975 comme fonctionnaire au Ministère de l’Education nationale où il est successivement Conseiller d’administration scolaire et universitaire au Rectorat de Versailles, puis attaché Principal, chef d’une division de personnels.

À l’issue de l’ENA, il intègre la préfecture du Dordogne, à Périgueux, comme directeur de cabinet. En 1987, il est nommé sous-préfet de Saint-Jean de Maurienne, arrondissement de 45.000 administrés. De 1989 à 1992, il se consacre aux Jeux olympiques d’Albertville, comme secrétaire général du Comité d’organisation.

En 1992, il devient secrétaire général de la préfecture de la Drôme, en qualité notamment de sous-préfet à la politique de la Ville.
En 1994, il intègre la sous-préfecture d’Arles et doit notamment faire face à des crises majeures : inondations en Camargues, incendie dans les Alpilles.
Avant d’intégrer la préfecture de la région Rhône-Alpes en 1997, comme Secrétaire Général pour les Affaires Régionales, il assure durant une année la Direction de l’information et de la communication au Ministère de l’Intérieur.
Il est nommé Préfet en 2002, dans les Hautes-Alpes, à Gap, avant d’être nommé à Niort dans les Deux-Sèvres. Il intègre finalement le Conseil général de Savoie en 2005...

Question: le préfet a t'il une âme ?

CHEZ THEO , 22 rue Rivay à LEVALLOIS-PERRET sauvez théo card.jpg

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu