Avertir le modérateur

07/08/2009

Résonnance coccinelle

Rex - Lunch bag à pois rouges et blancsC'est sans doute une envie de retomber un peu en enfance , une envie de rubans et de confitures maison et de prolonger l'été ...Mais pour peu qu'on trouve un livre de poésie entre deux bouts de tissu  , dans un quartier où les touristes ont tous le nez en l'air , quelques lignes suffisent pour dresser la liste de tous Ceux qu'on a été obligé de lire , puis Ceux qu'on a découverts et qui écrivaient étrangement ou qui avaient des noms étranges ...Aloysius ...puis Ceux dont on a retenu par coeur les mots en français , en anglais comme des airs de valse et qui vous donnaient le vertige en haut des marches avant la plage ...et ça continuera encore " comment ai-je pu croire que je savais voler ? Ce fut une erreur , une de celles qui vous comblent de joie , élargissent l'horizon *..." et voilà qu'on avait grandi ?

 

*Gunnar Harding ( patinage artistique ) Gunnar Harding est né en 1940. Poète, il est aussi musicien de jazz et peintre. Il a consacré une étude à Guillaume Apollinaire et travaille, avec d'autres, à une traduction de l'Ancien Testament à la demande de la Commission biblique suédoise.

29/05/2009

Qu'est-ce que tu portes ?

la pluie des hommes ...Cette sensation indéfinissable de fin d'après-midi , sous les feuillages et d'eaux mêlées , les invisibles ruissellements des vies qui s'écoulent au bord des trottoirs et que la rumeur des villes étouffe. Il faut crier pour dire " j'existe encore " ou se pencher à l'oreille de ceux qui vous aiment . Je porte vos maux contre l'oubli .

Plus tard , pas très loin de l'Ile des Pingouins ...envers et contre tout , l'après THEO .
Un lieu devient un lieu lorsqu'aucun autre ne lui ressemble .
Malgré les visages et les mains qui tournent les pages , quand on a compté que presque aucun de ceux qui s'asseyaient sur les tabourets du bar ou la banquette rouge , ne manque , le décor flotte derrière les yeux qui se posent inquiets de leur tristesse ,sur ses anciens propriétaires .
Ce ne sera jamais plus pareil . Et ce jamais fait l'histoire avec plus ou moins de barreaux à scier pour guetter les passages de nuages .

Je l’appelai, je me penchai pour l’aider à gravir l’échelle qui pliait sous l’averse. Il était trop tard. Maintenant, accablé, désespéré, lamentable, ayant perdu sa calotte de velours et ses lunettes d’or, il opposait en vain ses bras courts au flot qui lui montait jusqu’aux aisselles. Soudain une trombe effroyable de fiches s’éleva, l’enveloppant d’un tourbillon gigantesque. Je vis durant l’espace d’une seconde dans le gouffre le crâne poli du savant et ses petites mains grasses, puis l’abîme se referma, et le déluge se répandit sur le silence et l’immobilité. Menacé moi-même d’être englouti avec mon échelle, je m’enfuis à travers le plus haut carreau de la croisée.

Anatole France ( l'Ile des Pingouins )

01/05/2009

Voilà ce que détruit monsieur Balkany :

P1000669.JPGP1000675.JPGIMGP5635.JPGIMGP5622.JPGIMGP5658.JPGIMGP5669.JPGIMGP5668.JPGIMGP5695.JPG

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu