Avertir le modérateur

18/12/2009

Le Centre Effel , Farenheit 451 et la neige

 

La neige était tombée depuis le matin mais dans le roman de Bradbury ,  Clarisse McClellan parlait de la pluie qu'elle laissait couler dans sa bouche, la tête renversée en arrière  " on jurerait du vin, vous n'avez jamais essayé ? "
On s'était dit que tout compte-fait , la joie des enfants qui ne savaient pas encore que ce n'était que de l'eau , ne nous consolait pas de savoir que c'était un jour de plus sans répit à affronter pour nos SDF .

La page 54 de ce livre de 1953 ressemblait à notre inquiétude devant cette résignation majoritaire du temps présent  , cette déambulation mentale parmi les décors d'un film à peine catastrophe puisque les spectateurs baillaient " même pas mal " ...
J'avais regardé la sélection des ouvrages de Noël sur le catalogue municipal : une histoire de Père Noël noir ..de suie et de Dédé le cambrioleur ...La Bûche de Danièle Thompson..Le Grinch de Ron Howard ...la médiathèque même virtuelle se recouvrirait de poussière au fur et à mesure que les vrais livres disparaitraient et que la mémoire ne serait plus qu'un mot sur les marbres monumentaux .

- les gens ne parlent de rien.
- Allons donc , il faut bien qu'ils parlent de quelque chose !
- Non , non, de rien ! Ils ciitent toute une ribambelle de voitures, de vêtements ou de piscines et disent " super ! " Mais ils disent tous la même chose et personne n'est d'un avis différent ...

Sous le porche de l'église , en fin d'après-midi , Bruno et Danièle attendaient la suite de leur histoire .
Bruno avait les yeux abimés et Danièle nous parlait des bonnes résolutions qu'elle devrait prendre si elle voulait de l'aide municipale ...
Je me disais que ce serait bien de laver les yeux de Bruno comme on fait pour un enfant et que l'essentiel pour Danièle était qu'elle survive à l'hiver .
Elle avait survécu une nuit de plus en se réfugiant dans le métro .
Pour l'hébergement , il faudrait un miracle et c'était la bonne ou la pire saison ...

Plus tard , en passant le long des palissades du Centre Effel , plongé dans l'obscurité ,nous avons réveillé un chien de chantier et son maître . Encore une petite cabane qui nous aurait permis d'abriter nos Fragiles mais là , pas de planètes merveilleuses scintillant dans la nuit levalloisienne . Juste les flancs éventrés des navires de béton .

DSCN9202.JPG

DSCN9253.JPG

11/10/2009

non assistance à personne en danger : Levallois-Perret , samedi 10 octobre 2009

NON ASSISTANCE A PERSONNE EN DANGER ....

La non-assistance à personne en danger est l'engagement de la responsabilité pénale d'une personne qui n'interviendrait pas face à une personne courant un danger.
L'engagement a lieu si :

  • la personne a connaissance du danger ;
  • elle est en mesure d'agir ;
  • l'action ne présente pas de danger pour la personne ni pour un tiers.

Pour ces raisons, la loi française préfère parler d'abstention volontaire de porter assistance à une personne en péril.

Or donc , aujourd'hui , samedi 10 octobre 2009 dans les jardins de la mairie de Levallois-Perret , sur un banc , Danièle somnole à coté de son sac à main à peine fermé . On lui a volé une partie de ses papiers ;certains de ses voisins , eux aussi SDF , eux aussi à la dérive , malades , sans argent , s'en prennent à elle , parce qu'elle est faible , seule , qu'elle ne pèse plus que 43 kg , et la frappent .Elle a les mains un peu bleues , gonflées , les jambes lourdes .L'assistante sociale l'a envoyée aux Urgences , ils l'ont renvoyée , pas d'ordonnance d'hospitalisation d'un médecin...Dédé est fâché , il s'est assis sur un autre banc ,il ne supporte plus de vivre comme ça , il tourne en rond dans sa tête .
Nous , on se sent minable à ne pas trouver autre chose à faire que de leur apporter un pull et des bananes ...Le patron du Bolero écoute l'histoire et nous prépare une pizza pour eux ..
Plus tard , au Goüt des Autres , Momo va nous remplir des sacs de sandwichs et de gâteaux pour eux ...
Mais le Maire ?
Que fait-il pour ces abandonnés qui dorment , chaque jour , sous les fenêtres de sa Mairie , en face des bureaux de sa première adjointe ?
Depuis des mois ?
Il les laisse dans le jardin et les gens passent et se marient et les enfants jouent et l'horrible fontaine arrose ses pigeons , jour après jour .
Quand on devient invisible à force d'être ignoré , c'est qu'on est presque mort ou qu'on vous a presque tué à force de vous ignorer ?

Monsieur le Maire 

Je vous prie de trouver ci-dessous le texte du Post concernant la situation indigne des SDF qui vivent dans vos jardins . 
Il nous semble que la municipalité de Levallois-Perret qui consacre 11000 euros à une association de sauvetage de chats , pourrait également se préoccuper du péril dans lequel se trouvent les plus démunis . 
Il s'agit d'Urgence , d'Humanité , d'Assistance à personne en danger . 
Le relais , rue Anatole France , dispose d'espace suffisant pour être aménagé pour hommes et femmes tout au long de l'année et nous sommes beaucoup à être prêts à nous y relayer comme bénévoles auprès de ces abandonnés . 
Espérant vous avoir exposé ce péril suffisamment clairement , nous vous prions d'agréer l'expression de notre haute considération . 
Danièle ZELIC 
pour le Cercle THEO


DSCN5423.jpg

 

 

 

 

Danièle et Séverine , membre du Cercle THEO

 

23/09/2009

C'est l'automne et les petites souris font leur nids ...

Il se passe plein de trucs au village qui n'ont pas forcément de lien et cela ferait certainement un étrange patchwork en ce début d'automne si on faisait un collage de photographies un peu bleutées , un peu jaunies de ces jours où la pensée vagabonde en cherchant comme d'habitude des miracles , des éblouissements entre les feuillages .
Les petites souris font leurs nids  et je me souviens qu'avant elles effrayaient  les grandes personnes en fin d'après-midi , à présent elles se cachent sous l'oreiller des petites filles . C'est sûrement à cause des chantiers de démolition ?
Dédé attend l'hiver avec des sacs à ses pieds comme Irène Houée . Est-ce qu'il y a un autocar miniature qui tourne entre les esprits de l'un et de l'autre et dont le chauffeur crie au passage " ne vous inquiétez pas , tout finit par s'arranger ! " ...

C'est un village étrange qui n'existera peut-être bientôt plus si on ferme les yeux ...il suffit de répéter " cela n'existe pas , cela n'existe pas " et la misère disparaitra et les souris et les vieux clochards aussi ...Mais ce n'est pas tout à fait notre rêve ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu