Avertir le modérateur

16/12/2008

CONSEIL MUNICIPAL et macarons

Au Conseil Municipal d'hier soir , on nous a rassurés ...le relais pour les SDF n'avait pas besoin d'ouvrir avant le 16 novembre , puisqu'il n'y avait que deux SDF qui trainaient dans les rues de Levallois-Perret . D'ailleurs , on les a ramassés, on leur a servi la soupe ...et le bisou , dis , tu leur a fait un bisou ? Parce que c'est ça dont ils manquent , même s'ils n'on t pas les moyens ni l'envie de s'asperger d'Egoïste ...moi , je fais des bisous à Dédé , mais Dédé n'est pas S.D.F ..il dort sur les bancs des jardin s de la mairie quand il ne rentre pas à l'heure chez sa soeur et puis , il aime rester avec ses potes et partager avec eux , son argent de poche .

Le « Relais », maison des SDF, rouvre ses portes. Nous recherchons des bénévoles, principalement pour le service des vendredis, samedis et dimanches, de 18h à 20h30.

Quand ?

du dimanche 16 novembre 08 au 15 mars 2009 ;

Où ?

119 rue Anatole France, 92 Levallois.

Contacts :

T. : 01 47 59 93 83 (entre 8h et 11h) ; Paroisse.levallois@laposte.net ;

ou Patricia, Centre Communal d’Action Sociale, t. : 01. 49. 68. 30. 95.

Paroisse catholique, St- Justin, Sainte- Bernadette, Sainte- Reine, 59 bis rue Rivay – Tel. : 01 41 40 08 00 – ; http://catho92.levallois.cef.fr . Père Henri Canden.

 

Et puis ce qui est rassurant aussi , c'est le comportement du nouvel élu ...j'ai oublié son nom ...il fait des petis dessins comme à l'école , pourtant il n'est pas au fond de la salle et puis , il les plie et il les fait passer au voisin ...Il n'est pas vraiment discret , mais le Maire ne voit rien , car il surveille sa gauche !

A gauche , on surveille le Maire , c'est normal ...avec les écrans géants , c'est mieux ...certains ou certaines sont photogéniques , d'autres nettement moins mais ce qui compte c'est la beauté intérieure ?

Quand on s'ennuie au balcon, on mange des macarons , ça ne fait pas de bruit , on ne risque pas de se faire évacuer ...ceux qui n'ont pas de macarons applaudissent et ça , c'est défendu , mais la loi , c'est fait pour être interprété ?

12/12/2008

dictionnaire du cynisme social

"  Aucune personne sensée, en ce début du XXIe siècle, n’osera nier que le cynisme a remplacé l’humour, comme la sanction a détruit l’écoute, ou comme le culte du mépris a détrôné la notion archaïque de respect. L’idée même de “tolérance zéro”, dans la bouche d’un politique, n’est-elle pas en soi le comble de cette nouvelle religion fédérative ?

Le Petit Dictionnaire du Cynisme Social, avec ses textes annexes fondamentaux en matière de réveil des consciences (n’ayons pas peur de l’écrire), n’a que la modeste prétention de faire voler en éclats de papiers, le carcan trop solide du tabou le plus déprimant de notre histoire économique hexagonale : celui du chômage, et par extension, du travail forcé. Ce livre est donc conçu pour rendre le sourire aux incompris qui s’apprêtaient à se pendre, pour accentuer le rictus énigmatique de ceux qui fondent leur assise sur une paranoïa collective savamment entretenue, pour provoquer une franche risée chez les accros de la morosité ambiante, et pour teinter d’un jaune opaque le rire narquois des grands prêcheurs de la dégradation d’autrui.

Que l’Agence Nationale Pour l’Exclusion nous pardonne... "

dict_cy1.jpg Je cherchais de la musique et j'ai trouvé ça ...

Ce soir , il y avait pas mal d'humanité Chez Théo ,même si on n'avait pas préparé les poèmes qu'on a lus , des larmes et des sourires , des textes de Ferré,Verlaine ,Hugo ...des chansons de gens simples ,heureux pendant ces quelques heures ou davantage, à cause de ce " fichu rêve " qui rend tout léger, possible , cotonneux ...

11/12/2008

ARRET DES POURSUITES CONTRE BAPTISTE ET VINCENT

ARRET DES POURSUITES CONTRE BAPTISTE ET VINCENT

Avoir 17 ans à Levallois-Perret
Etre lycéen et militant
Défendre le droit au logement
Assister au conseil municipal
Et tenter d’attirer l’attention du Maire, Patrick Balkany

Résultat :
Deux jours de garde à vue, une mise en examen.
Ce qu’ils encourent ? Des peines prononcées par le Tribunal pouvant aller jusqu’à la prison. Même s’ils ont 17 ans.

Une disproportion totale entre les faits, la réponse policière et les conséquences judiciaires

Le lundi 17 novembre 2008, des membres du Mouvement Solidaire pour le Logement (créé il y a 2 ans en faveur du logement social à Levallois-Perret) vont à la mairie pour assister au conseil municipal où seront discutées les orientations budgétaires 2009.
Un nombre très important et inhabituel de policiers nationaux et municipaux est présent. Les jeunes se plient à une fouille insistante et s’installent dans les tribunes.
Lorsqu’ils font entendre quelques réactions nettement moins fortes que les cris, applaudissements et huées des partisans du Maire qui rythment habituellement les conseils municipaux, Monsieur Balkany déclare que la sérénité des débats est troublée, suspend la séance et ordonne au groupe de policiers d’évacuer les jeunes de la salle.
17 jeunes sont amenés au commissariat, puis relâchés, à l’exception de 2 mineurs qui sont placés en garde à vue. Le lendemain, leur garde à vue est prolongée ; en effet deux fonctionnaires de police se sont plaints de « blessures » pendant la nuit. Les deux mineurs sont déférés devant le Juge des Enfants du Tribunal de Grande Instance de Nanterre qui les met en examen, l’un pour « résistance », l’autre pour « résistance et violence sur personne dépositaire de l’autorité publique »
La garde à vue a été éprouvante par sa longueur et ses conditions inacceptables pour Baptiste et Vincent, âgés de 17 ans.
Comment justifier un pareil traitement pour des faits que Madame Balkany a décrit à la presse comme « des trucs de mômes, puérils et enfantins », qui constituent « un non-événement », dit-elle (Le Parisien du 19 nov. 2008) ?
La procédure judiciaire enclenchée fait peser une lourde menace sur l’avenir des deux jeunes.
On doit pouvoir exprimer ses opinions à Levallois-Perret comme partout en France, même « quand on a dix-sept ans ».

AVEC LE COLLECTIF DE SOUTIEN A BAPTISTE ET VINCENT NOUS DEMANDONS L’ARRET DES POURSUITES JUDICIAIRES ET LE RETRAIT DES PLAINTES DONT ILS SONT L’OBJET


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu