Avertir le modérateur

19/04/2008

et pour l'Eurovision ?

on aurait pu choisir la ravissante épouse du Président au lieu de monsieur Tellier  ?

La culture ...j'aimerais bien bavarder avec SOPHIE CALLE parce qu'elle a l'air d'aimer les tissus rouges à pois blancs . 

 

15/04/2008

y'a une ambiance bizarre ...

comme avant je ne sais quoi ...jamais connu de guerre ,mais ces gens qui parlent comme si on leur avait enfin accordé une protection ou qui se taisent , cette méfiance , cette agressivité pour des sujets qui nous auraient fait allumer des bougies rouges ou blanches sur le rebord des balcons , nous asseoir sur la place de la Concorde ou nous presser sur celle de la République ...ça remonte à quand , la dernière fois , tous ensemble ?
Une élection présidentielle , la menace de l'extrème-droite ?

ce n'est pas parce qu'on a le doigt sur la bouche que les monstres ne se réveillent pas !

chronologie historique du Tibet 

La Terre Promise est un vaste débat ?  

  • 127 avant JC (?): Fondation du premier royaume tibétain dans la vallée du Yarlung.
  • 633 après JC (?): Transfert de la capitale à Lhassa.
  • 641 après JC (?): Introduction du bouddhisme au Tibet.
  • 821 après JC (?): Traité de paix avec la Chine.
  • 842 après JC (?): L’assassinat du roi Langdarma marque le début d’une période de troubles.
  • 1071: Fondation de la lignée des Sakyas (ou Sakyapas) : celle-ci finira par régner sur l’ensemble du Tibet avec l’accord des Mongols et se maintiendra au pouvoir jusqu’en 1358.
  • 1578: Le chef mongol Altan Khan confère le titre de dalaï-lama à Sonam Gyatso, qui devient rétrospectivement le troisième dalaï-lama.
  • 1642: Le chef mongol Gushri Khan reconnaît le cinquième dalaï-lama, Lozang Gyatso, comme souverain temporel du Tibet.
  • 1645: Début de la construction du Potala (achevé en 1695).
  • 1717: Les Dzoungares envahissent le Tibet et s’emparent de Lhassa.
  • 1720: Expulsion des Dzoungares. Etablissement du protectorat chinois sur le Tibet.
  • 1879: Intronisation du treizième dalaï-lama, Thupten Gyatso, né en 1876.
  • 1903: Expédition britannique du colonel Younghusband au Tibet.
  • 1904: Le colonel Younghusband fait son entrée à Lhassa, tandis que le dalaï-lama se réfugie en Mongolie.
  • 1909: Le dalaï-lama regagne Lhassa après cinq ans d’exil.
  • 1910: Chassé par les troupes chinoises, le dalaï-lama se réfugie en Inde.
  • 1913: De retour à Lhassa, le dalaï-lama réaffirme l’indépendance du Tibet.
  • 1914: La convention de Simla reconnaît indirectement la suzeraineté chinoise sur le Tibet et délimite la frontière indo-tibétaine (ligne Mac-Mahon).
  • 1924: L’exploratrice française Alexandra David-Néel séjourne à Lhassa.
  • 1933: Mort du treizième dalaï-lama.
  • 1940: Intronisation du quatorzième dalaï-lama, Tenzin Gyatso, né en 1935.
  • 1950: Les troupes chinoises envahissent le Tibet.
  • 1951: Signature à Pékin de l’accord en dix-sept points, qui consacre officiellement le rattachement du Tibet à la Chine.
  • 1959: A la suite du soulèvement de Lhassa, violemment réprimé par les troupes chinoises, le dalaï-lama quitte le Tibet pour se réfugier en Inde.
  • 1960: Le dalaï-lama forme un gouvernement en exil à Dharamsala.
  • 1965: Création de la « région autonome du Tibet » (Tibet central et occidental) : le Tibet historique est amputé de la moitié de son territoire, la province de l'Amdo et la partie orientale de la province du Kham.
  • 1987: Début des manifestations indépendantistes à Lhassa.
  • 1989: Proclamation de la loi martiale à Lhassa. Attribution du prix Nobel de la paix au dalaï-lama.
  • 1995: Le dalaï-lama reconnaît Gedhun Choekyi Nyima (né en 1989) comme onzième panchen-lama et second personnage de la hiérarchie bouddhiste tibétaine. Celui-ci est enlevé par les Chinois, qui désignent Gyaltsen Norbu à sa place.
  • 2008: La répression de manifestations de moines boudhistes à Lhassa par les autorités chinoises fait l'objet d'une médiatisation internationale. L'idée d'un boycoot des jeux olympiques de Pékin en soutien au peuple tibétain est évoquée.

Les sportifs ne pourront pas porter de badges aux J.O , tout ceci est culturel et interne ?

Alors qu'on ne nous parle d'aucune ingérence hors des frontières de ce pays frileux , ni pour sauver une femme , ni pour envoyer des militaires , parce que ce n'est pas " chez nous " ! 

 

09/04/2008

demandez le Parisien , demandez le Parisien !

mercredi 09 avril 2008 | Le Parisien

(LP/C.H.)


LA TRANSFORMATION urbaine de Levallois n'en finit pas ! Après le lancement de vastes opérations sur le front de Seine et la rénovation du centre commercial Eiffel, derrière la porte d'Asnières, un nouveau quartier va sortir de terre. Il sera situé sur un site stratégique, au pied de la station de métro Pont-de-Levallois et en limite du nouveau quartier du Front-de-Seine, à deux pas des quais. Lundi, lors de la séance du conseil municipal, Patrick Balkany a présenté lui-même les grands principes d'aménagement qui président son projet.

« A l'aube de ce nouveau mandat, je souhaite vous rappeler ma volonté et la nécessité de réfléchir à l'avenir de Levallois avec une vision plus globale, en intégrant les grands défis de la région Ile-de-France, les nouveaux enjeux environnementaux et une recherche architecturale créative. »

« C'est de la mégalomanie »

Le maire UMP de Levallois veut implanter dans ce quartier, à proximité du palais des sports Marcel-Cerdan et des sièges sociaux de grandes entreprises, une tour de bureaux de 50 étages, un palais des congrès et d'expositions plus grand que celui de la porte Maillot, une synagogue, des salles de cinéma, des équipements culturels, deux parcs, des hôtels, un équipement petite enfance ainsi que des logements en copropriété et des logements sociaux. « Ce sera le projet phare de la nouvelle mandature », confie-t-on dans son entourage.

Les critiques ne se sont pas fait attendre. « Levallois est l'une des villes les plus denses de France et Balkany continue à la densifier, critique ainsi le socialiste Thierry David. Quant à la construction d'un palais des congrès, c'est de la mégalomanie. Les habitants n'ont rien à y gagner si ce n'est des problèmes de circulation supplémentaires. » L'opposant de droite, Loïc Leprince-Ringuet, s'interroge sur ce projet : « Balkany avait déjà lancé des études il y a quatre ans sur ce périmètre. Je m'étonne d'en voir de nouvelles alors que rien n'a bougé depuis. Aujourd'hui, il veut construire un palais des congrès. C'est une drôle d'idée car il en existe un à un kilomètre. Les habitants n'ont pas besoin d'un pareil équipement. »

« Cette zone est vieillissante. Il faut la moderniser et l'adapter », indique-t-on dans l'entourage du maire. Plusieurs constructions et équipements sont menacés. Les trois hôtels deux étoiles et l'école de photographie Icart situés le long de la rue Baudin seront rasés.

« Une zone vieillissante »

Le même sort sera sans doute réservé à la cité HLM de 98 logements construite dans les années 1960 le long de la rue Anatole-France. « Quarante-sept demandes de changement ont été enregistrées, précise-t-on dans l'entourage du maire. Nous réfléchissons aux solutions à envisager. » Le garage et les ateliers municipaux seront transférés rue Jules-Verne. Le centre de tri, la poste et l'immeuble PSA Peugeot-Citroën sont également menacés. Enfin, la rue Marius-Aufan disparaîtrait, ce qui permettrait de relier les deux pâtés de maisons situés de part et d'autre. A Levallois, on n'en finit jamais avec les grands chantiers. 
"

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu