Avertir le modérateur

20/02/2008

pétition en ligne

sauvez théo à levallois-perret , une personne agée de 81 ans est menacée d'expulsion !

cette pétition a pour objet de sauver le bar-épicerie " chez THEO " qui appartient à la famille Houée depuis 1955 et est un des plus anciens de la ville, l'âme et l'histoire d'un quartier  , dont la propriétaire pourtant agée de 81 ans , handicapée ,risque au nom de l'utilité publique d'être expulsée dans des temps proches par la mairie . Par ailleurs , ce café est un lieu de convivialité et lien social pour les anciens de Levallois et de rencontre pour les nouveaux . Le café est tenu par les enfants de Madame Houée qui n'ont jamais pu s'exprimer sur le sujet avec les responsables municipaux et il mériterait par ailleurs d'être classé par la D.R.A.C . Le dossier est au tribunal administratif de Nanterre en appel et signalé à l'attention du préfet par la présidence de la république mais aux lendemains des municipales , le risque d'exécution pourrait être très élevé . nous demandons donc une suspension de cette décision et une concertation avec les victimes .

 

http://www.mesopinions.com/forum/viewtopic.php?id=2543 

 

Et même si Théo ....

Et même si Théo
C’était avant
Et que ce temps-là
je ne l’ai pas connu
que le temps
d’aujourd’hui
gomme tout
Les scoubidous
les cahiers d’écoliers
Et la vie au bout
du comptoir
même si mes devoirs
sont terminés
depuis longtemps
je me souviens
de toi comme si
nous étions amies
petites filles
et des billes
volées à tes frères
cachées
dans nos poings
pour les donner
à la récré
au garçon roux
qu’on aurait aimé
toutes les deux
en même temps.

Je me souviens
de tous ces gens
qui dansaient le tango
quand les radios
passaient « Michelle »
on ne comprenait
pas bien les paroles
et des premières rumeurs
du printemps
et des grands
qui rêvaient
d’un bonheur plus fort
que ce coin de rue
plus loin que le tablier
replié de ta mère
et les bols de chicorée
qu’on buvait à moitié
de la liberté
et du vieux Général
des mots
sur les murs
des jardins d’été
qui poussaient
de travers

Et même si Théo
c’était avant
et que cette rue
je ne l’ai pas connue
à cause de cette porte
et des rires de l’autre coté
et de tout ce que je pourrais écrire encore
avec du temps
encore
longtemps
que le diable emporte
Les royaumes d’hiver
et les volontés de fer
nous avons des couronnes
un prince aux cheveux roux
et tous les fous
de la cour des miracles
Fais-moi confiance
personne ne viendra
déchirer ta vie !

D.ZELIC 20 février 2008  pour R.H  

 

19/02/2008

avis à la population qui vit sur les terres de la vigne aux prêtres

Ce 18 février de l'an de grâce 2008 , sur les terres du seigneur Bourriquet  , une curieuse maladie qui semblait s'être propagée depuis une quinzaine d'années , pourrait être enfin endiguée ...Les malades ont déclaré avoir été mordus par le seigneur dès leur entrée au château puis , quelque temps après ,saisis d'une furieuse envie de mordre à leur tour et de hurler , de taper du pied , parfois même de mugir comme le bétail dans nos campagnes .
On a pu observer chez eux une obsession pour l'image du seigneur Bourriquet qui n'a rien à voir avec la religion ...ces images ne sont donc,en aucun cas,sacrées ou protectrices et il convient de se détourner en leur présence .

Il est probable que le seigneur Bourriquet soit incurable .

Les villageois ayant échappé à cette maladie , sans doute en raison de la distance qu'ils observaient par rapport au château , espèrent sinon sauver la totalité de ceux qui en souffrent , du moins préserver ceux qui pourraient être attirés par l'or et les festivités en leur révélant que le trésor du seigneur Bourriquet a été dilapidé au fil des ans ....

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu