Avertir le modérateur

04/05/2009

REPONSE A PROPOS DU COURRIER DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

Les lettres de la présidence de la république peuvent être étrangement collectionnées : nous en avons déjà quatre !

Il ne s'en suit rien de positif ni de négatif !
Sauf que dans le cas du café THEO , le préfet alerté par le cabinet du Président  a fait procéder à l'expulsion donc soit il s'agit d'une erreur ( ????) soit le conseil du Président était de faire expulser Irène Houée 82 ans .
Est-ce possible ?

Nous allons donc demander rendez-vous au préfet des Hauts de Seine afin de lui présenter ce courrier ou de le lui rappeler et dorénavant , tous les midis , nous déjeunerons face aux palissades sur le bout de trottoir qui nous reste pour pleurer THEO !

03/05/2009

DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE ...ET ALORS , POURQUOI LE 29 AVRIL ?

De:
À:
zivvoug@yahoo.fr

cid:image001.gif@01C877E5.6DB7B030

 

Référence à rappeler

SCP/UT/B091783

Mademoiselle,


Votre courrier du 16 avril 2009 est bien parvenu au Président de la République qui m'a chargé de vous répondre.

J'ai aussitôt rappelé la situation de Madame HOUEE et de sa famille au Préfet des Hauts de Seine.

Bien cordialement

Le Chef de Cabinet

Cédric GOUBET


02/05/2009

"CHEZ THEO" - L'Hallali et la fin...

jeudi 30 avril 2009

"CHEZ THEO" - L'Hallali et la fin...


L’expulsion tant redoutée d’Irène Houée (dans sa 83ème année) et de sa famille : Paul, Jeannine et Rolande, ses enfants, et de son petit fils Quentin, a eu lieu hier matin à notre grand désarroi et notre plus profonde tristesse.

Huit cars de Policiers dans Levallois et trois gros camions de déménagement bloquant la portion de la  rue Rivay sont venus hier à 7 heures du matin, Commissaire en tête, sans fanfare ni trompettes déloger sans scrupules nos amis pour clore définitivement notre lieu de rencontres et d’amitié  à 23 heures.

Ci-dessus, en partage,  le lien des  photos que j’ai prises tout au long de cette journée noire qui restera dans ma mémoire comme l’une des plus douloureuses qu’il m’ait été connu de vivre à ce jour à Levallois où je vis pourtant depuis le 4 janvier 1975. (Sur certaines j’ai rajouté un commentaire il faut donc les regarder une par une pour les lire et suivre un peu le déroulement de cette expulsion et non en diaporama).

L’on m’a enlevé de ma seconde famille.

Irène, si touchante, nous envoyant ses baisers d’adieu de la voiture de son fils, au  terme de ces heures où elle n’a pas trop compris ce qui se passait, m’a bouleversée.

Nous étions là, les fidèles qui avions pu nous déplacer, assistant, médusés, écœurés, effondrés, en colère et impuissants d’empêcher cela mais  avec notre grand chagrin surtout, pour un ultime adieu à ce Cher Café-bar-cave à vin qui nous a donné tant de bonheur grâce à la Famille Houée et de sa gentillesse, de sa simplicité et de sa présence amicale.

L’argent et le pouvoir sont les pires maux de notre société surtout entre les mains d’êtres cyniques et sans cœur !

Et je pleure…

Johanne Hauber-Bieth

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu