Avertir le modérateur

04/02/2008

Un observateur américain S.Bendich ( Brooklynn )

 

" Bravo! Les photos sont très, très bien fait du point de vue d'art et du point du vue de commentaire social.
A propos de ton " proche amie ", Mme B. , que dirai-je? Peut-etre elle voudrait etre l'assistant de M. Cheney ou M Bush - donc elle devrait partir La France!!!.........................
Ici-joint est qqchose tu connais , l'article sur les procès parisiens que tu as traduits pour moi, mais le dessin est inclus à présent  Ca va sortir en 2008 dans un hebdo: "And Then," Robert Roth editeur a NY.
Stp, expliques-moi qqch sur votre président - est-il un enfant???
Comment vas-tu? "
pour précision , S.B a passé plusieurs mois à Levallois invité par un magistrat parisien spécialisé dans les procès de délinquants mineurs , afin de comparer le système éducatif français avec celui de New-York où il exerce également en milieu scolaire .
il vient de rédiger un article sur ces sujets .

03/02/2008

PROFESSION DE FOI

Etonnant les parcours politiques  familiaux .

Une arrière grand-mère royaliste et bretonne , un arrière grand-père franc-maçon, architecte et breton, des grands-parents gaullistes et parisiens coté maternel, nobles et croates coté paternel , un père engagé dans la Royal Air Force , militaire de carrière , une mère qui disait que Jésus était catholique ...ça fait quelqu'un qui , depuis l'âge de 10 ans , est certaine que n'existent que les choses auxquelles on croit : le père Noël ou l'enfance éternelle , l'Amour et la beauté des êtres dissimulée sous les déguisements que la peur de l'autre nous fait souvent endosser, la poésie .

On peut entrer en politique avec des idées pareilles ?

A dix ans , je suis sentie porteuse d'étoile , c'est tout !  

« On ne l’a pas admiré, dit Taine, on l’a aimé ; c’était plus qu’un poète, c’était un homme. Chacun retrouvait en lui ses propres sentiments, les plus fugitifs, les plus intimes ; il s’abandonnait, il se donnait, il avait les dernières des vertus qui nous restent, la générosité et la sincérité. Et il avait le plus précieux des dons qui puissent séduire une civilisation vieillie, la jeunesse. » 

D.ZELIC  

" Sauvez Théo " samedi 2 février 2008

Dans ces moments-là , il se passe quelquechose comme si chacun déposait en riant son coeur et ses cartes sur la table à coté de ceux des autres . Il n'y a rien à gagner que cette chose hors de prix qu'est la tendresse . Des prénoms , des sourires, des mains longues ou ridées , des histoires petites qui feront une grande comme les ruisseaux de n'importe où , des souvenirs inventés et des questions d'enfants et la conviction que rien n'arrêtera jamais le printemps .

La rencontre de tous ces gens , soudaine , parce qu'on avait osé ouvrir une porte et les laisser s'engouffrer , ressemblait à un mariage , un vrai , pas un spectacle . 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu