Avertir le modérateur

29/12/2011

2011 Closing Party

Si on devait faire le bilan , comme ça , rapidement , on dirait 2011 ,année désastreuse :
socialement , architecturalement ,écologiquement,politiquement ...et ça n'est pas tout à fait vrai : tout cela dépend du village et de la terre où on traine ses pieds nus ou ses chaussures bien cirées  ,du cours de ses choses essentielles et personnelles face aux affaires du Monde , de ce que l'on découvre en coulisses contre ce qui s'affiche sur les pages du net ou des derniers quotidiens et de la musique sur laquelle on danse .

Fukushima, la musique et la brève rencontre de Joseph Arthur , les Primaires du PS , le statut de réfugié politique d'un ami chinois , le rire d'un petit garçon russe qui semblait inconsolable ,le premier bijou Tiffany de S., le film The Help ,une cape écossaise trouvée en fripes , la Rochelle ,les sourires des anciens du village dansant le soir de Noël et les voyages à bord du vaisseau Galactica ...chacun pourrait ajouter à ma liste ce que j'oublie .

Il faut baptiser les années et on avait oublié de donner un nom à 2011.
2012 pourrait être l'année du Président mais c'est sérieux donc un peu austère .

Pourquoi pas l'année des Pirates ? CARTE DE VOEUX 2012.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

11/12/2011

Rylan ...From the NATIONAL

12/11/2011

La mémoire de mon père .

Quitté Levallois et ses ratées de commémoration pour aller " faire mémoire " ailleurs .
La " mémoire de mon père " comme un titre de livre pour dictées , vient de loin et se perd entre Trieste et Montauban .
Les premières photographies dentelées ont été prises de ce coté des frontières mais se sont ensuite perdues dans les valises des héritiers .
Petite fille à Arcachon en noir et blanc , adolescente en couleurs à Provins , j'ai peu mis mes pas dans les pas de mon père , mais on m'a raconté le tout jeune résistant ,l'Indochine et Madagascar avant Provins et sa piscine , ses remparts , ses cascadeurs, la maison près de la Mairie et le livre jamais terminé d'un itinéraire fier et sans doute plus ou moins rêvé .
La route et les paysages du 11 novembre 2011 étaient longs et sages comme d'une couleur obligée .
jusqu'au hameau de Toussacq.
Il y a toujours de l'orgueil à entendre la voiture rouler sur le gravier d'une allée comme si on prenait possession de la demeure qui s'élève au bout ...puis de l'humilité à saluer la propriétaire des lieux qui vous accueille avec douceur .
On ne racontera pas la conversation mais on aurait pu écrire sur des petits bouts de papier quelques mots imédiats puis les poser sur la table à coté des tasses de café et se dire qu'on avait presque les mêmes ..les principaux : des signes de pistes pour aller en avant ou en arrière  et quand on en aurait envie et on pouvait peut-être ,par la suite , les échanger .
Avant la nuit, je n'ai pas retrouvé la maison de mon père mais ça n'avait plus d'importance .

le lendemain, nous avons marché dans la lumière et poussé les portes de la chapelle et du pigeonnier ,de la demeure dormante où on entassait le grain , ramassé une pomme et des noix , puis nous sommes reparties avec ce poème d'automne .
http://hameau-de-toussacq.com/

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu