Avertir le modérateur

26/01/2008

23 janvier 2008

Café Théo ,  à Levallois-Perret

il y avait ce type qui jouait aux dames ,avec Paul.H ,un type étonnant ,avec un bonnet...à apprivoiser ,c'est sûr et Paul l'avait déjà apprivoisé ...Trente ans d'amitié ,de confidences , de voisinage ,peu importe ,l'essentiel c'est que ce type-là savait où aller pour ne pas être seul avec ses idées en boules ou en boucles ...Il y avait une pendule " le temps c'est de l'argent " et en peu de minutes ,on savait déjà que c'était par dérision qu'elle avait été accrochée là ,que le patron du café luttait contre le temps et ne minutait pas ses sourires au nombre de cafés commandés . J'ai posé mon bloc orange et mon stylo et j'ai du lui sourire .Lui ,me souriait en déroulant l'histoire de ce café ,de sa famille installée là depuis 53 ans,de la menace d'expulsion ,de sa résistance au maître de la ville pour sa mère ,handicapée, qui vivait encore là ,ses soeurs, pour les habitués ,des amis et ceux qui débarqueraient ,comme nous ,un après-midi , en se disant qu'ils avaient enfin trouvé un endroit pour refaire le monde ,cette envie comme au café près du lycée de croire que c'est possible ...il y avait sur le rebord de la fenêtre des bouteilles d'eau alignées comme des fleurs et dans le fond du café des rayonnages avec des vins mais ça , je n'y connais rien ,alors ,je le lui ai dit !
Utilité publique disait le panneau .. salut public ?

" La notion d’utilité publique

Compte tenu de l’atteinte qu’elle porte au droit de propriété qui est fondamental en droit français, une collectivité ne peut mettre en cause la procédure d’expropriation que pour un projet d’utilité publique.

Cette notion d’utilité publique est interprété au cas par cas par les juridictions administratives (Tribunal Administratif, Cour Administrative d’Appel et Conseil d’État).

Il faut donc se reporter à leurs jugements et arrêts afin de déterminer si tel ou tel projet peut être considéré comme ayant une utilité publique.

La jurisprudence actuelle a tendance a interpréter cette notion d’utilité publique de façon large puisqu’elle admet qu’un intérêt général puisse suffire.

L’utilité publique a été reconnue notamment pour :

  • la création d’un lotissement communal,
  • la création d’une zone industrielle ou artisanale,
  • la réalisation d’une colonie de vacances,
  • la réalisation d’un centre équestre,
  • la réalisation d’une cantine scolaire,
  • la réalisation d’une auberge de jeunesse,
  • la création d’espaces verts,
  • la création d’un champs de course
  • la création d’un plan d’eau,
  • la création d’un centre de loisirs ... "

mais si la propriété convoitée est déjà d'utilité publique ,parce qu'elle sert de la parole ,de la mémoire ,du rêve ? Un tribunal administratif peut-il entendre cette plaidoirie-là ? Dans une amérique rêvée , on aurait tourné " Friends " là , pas besoin de décors .

il faudrait que je trouve un scénario,un chef-décorateur pour fabriquer une banderole
"
Sauvez Théo " ,des artistes pour mener le siège avec des guitares et des chevalets ,même des grand-mères avec des aiguilles à tricoter et des parapluies ( ça peut servir ) ,des adolescents et un ou deux journalistes ...tiens ,les types de l'agence GAMMA , l'autre soir , à la mairie de Paris ,ça pourrait leur plaire ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu