Avertir le modérateur

12/02/2009

oui , mais c'est pas grave parce que les citoyens aiment les " victimes "

Le procureur de la 11e chambre correctionnelle de Paris a également demandé trois ans de prison avec sursis et 150.000 euros d'amende contre l'ancien ministre Charles Pasqua, et trois ans de prison, dont 18 mois avec sursis, assortis d'une amende de 200.000 euros, contre l'ex-préfet Jean-Charles Marchiani. En outre, trois ans dont un an ferme et 375.000 euros d'amende ont été demandés contre Jean-Christophe Mitterrand et six mois avec sursis ont été requis à l'encontre du magistrat et actuel président de la mission interministérielle de vigilance sur les sectes (Miviludes), Georges Fenech. Le ministère public a enfin requis dix-huit mois de prison avec sursis et 250.000 euros d'amende contre l'écrivain Paul-Loup Sulitzer.n1212345606_333598_7401.jpg

 

13/01/2009

Le 9.2 version voeux du Conseil Général , c'est pas du tout rock'n roll !

DSCN9248.JPG

Bon , d'abord , à cause des embouteillages , à cause de la grève , on est arrivé en retard et Monsieur Devedjian avait presque terminé son discours . J'ai eu juste le temps d'atrapper au vol une de ces phrases qui vous permettent de meubler une trop longue attente chez le toubib " qu'on soit optimiste ou pessimiste , on meurt de la même façon " ou un truc approchant ( je vous ferai part de mes conclusions , plus tard ) .

J'ai raté nos apiculteurs en chef mais pas la dame qui impose des chorégraphies aux éboueurs, jardiniers et  conducteurs de buldoozers du village .
Le petit monsieur qui vend du thé et des Incanto Syrius , au marché était là aussi . Mais je n'aime pas le thé donc ...
Quelques pas auparavant , j'avais respectueusement laissé passer l'éleveur de maires du 9.2 .
Il ne les a pas tous élevés , d'ailleurs ça se voit certains sont devenus socialistes ou pire !!!

Il y avait des palmiers et des lumières mauves et oranges ,un orchestre de fond avec des musiciens et une chanteuse sans doute désespérés et plein de gens apparemment pas du tout rock'n roll , sauf ceux avec qui je suis amie sur Facebook !
Monsieur le maire de l'autre coté de la frontière qu'il ne faut pas franchir faisait des photos et nous , une fois sur l'estrade , on aurait bien fait un discours mais quelqu'un avait " piqué " le micro !

Ce sera pour dans bientôt mais cette année , c'est l'année

du début à tout , alors !

DSCN9276.JPG

DSCN9259.JPG

DSCN9280.JPGDSCN9282.JPG

DSCN9262.JPG

DSCN9255.JPG

19/07/2008

Du rififi dans les écuries ?

 
Source : LE MONDE
Chronologie

1er juin 2007. Patrick Devedjian est élu président du conseil général des Hauts-de-Seine.
Maire d'Antony de 1983 à 2002, il succède à Nicolas Sarkozy, qui fut à la tête du département de 2004 à 2007
et à Charles Pasqua, président de 1973 à 1976, puis de 1988 à 2004.

20 mars 2008.
M. Devedjian est réélu à la tête du conseil général. Premier vice-président (app. UMP),
Alain Bernard Boulanger renonce à se présenter contre lui à la demande de M. Sarkozy.

31 mars.
M. Devedjian a diminué de 4 millions d'euros la subvention versée par le département
au pôle universitaire Léonard-de-Vinci, créé en 1995 par le conseil général, auquel le département
verse 14 millions d'euros par an.

16 juin.
Jean Sarkozy, conseiller général du canton-sud depuis mars, est élu président
du groupe UMP-Nouveau Centre-divers droite du conseil général.
M. Devedjian avait envisagé de soutenir la candidature d'Hervé Marseille (Nouveau Centre).

Patrick Devedjian entend "nettoyer les écuries d'Augias" et en finir avec l'image d'un département "malhonnête".
En tant qu'ex-patron du conseil général, comment réagissez-vous ?

M. Devedjian est impétueux et parfois abrupt dans ses jugements. Il faut qu'il reprenne ses esprits.
Je souhaite pour les Hauts-de-Seine qu'il assume calmement ses fonctions et qu'il explique à sa majorité
que ses mots ont dépassé sa pensée.
Dans le cas contraire, il vaut mieux qu'il fasse autre chose car la situation va rapidement devenir intenable.

Il évoque le cas d'entreprises payées en liquide par la SEM coopération, que vous avez créée
pour développer des opérations de développement en Afrique.

C'est totalement faux. Pour l'instant, il se garde de donner des faits précis ou de citer des noms.
En revanche, il jette la suspicion sur tout le monde. Il faut qu'il fasse attention.
A la minute même où il citera nommément des élus ou des personnels du conseil général, on s'expliquera devant les tribunaux.
C'est clair !

M. Devedjian affirme que vous êtes un de ses opposants.

Je n'ai jamais été contre M. Devedjian. J'ai fait la campagne de Jean Sarkozy pour la présidence du groupe UMP.
Je me suis borné à dire que le conseil gén
éral avait besoin d'un coup de jeune et la majorité de dynamisme et d'unité.
Jean Sarkozy était le mieux à même de l'assurer.

J'avais pour M. Devedjian de l'estime. Par le passé, c'est moi qui ai fait en sorte qu'il se présente à la mairie d'Antony,
puis qu'il soit député des Hauts-de-Seine. Il me doit tout. Aujourd'hui, il considère qu'il est attaqué par l'humanité tout entière.
En tout cas de moi, il n'a rien à craindre !
Je ne suis plus candidat à rien. Il doit seulement s'attendre à ce que je rende les coups qu'il me porte.

Ne lui en voulez-vous pas d'avoir baissé les crédits de la "fac Pasqua" ?

Je lui ai proposé un échéancier précis de diminution des subventions.
Le département a fait l'effort de construire et de financer cette université départementale.
Maintenant qu'elle est reconnue, il est normal que progressivement la participation financière du conseil général diminue.

M. Devedjian affirme qu'en voulant lutter contre "la corruption", il dérange certains élus UMP.

Il dérange parce qu'il est incompréhensible et incohérent. Il a eu la chance de succéder à Nicolas Sarkozy et à moi-même.
Il est à la tête d'un des départements les plus importants de France. Il a hérité d'une situation en or. N'importe qui aurait dit :
Ça va marcher comme sur des roulettes .

Mais il a malheureusement une espèce de tempérament destructeur qui l'amène à dénoncer tout ce qui a été fait avant lui.
Il a baissé les crédits du logement de l'action sociale sans se donner la peine d'étudier les objectifs et les résultats de ces politiques.
Je comprends qu'il veuille imprimer sa marque.
Mais son problème, c'est qu'il est à la recherche d'une posture et qu'il ne l'a pas encore trouvée.

Sa politique remet-elle en question les orientations qu'avait fixées M. Sarkozy pour le département ?

S'il met en cause la gestion de ses prédécesseurs, cela retombe aussi sur M. Sarkozy, en tant qu'ancien président du département.
Dans cette mesure, ce que fait M. Devedjian est de nature à nuire aux intérêts du président de la République. C'est clair!

Mais que cherche-t-il au juste ? Il y a plusieurs hypothèses. Il assure qu'il n'a pas d'ambition pour l'avenir.
Si l'on analyse ses propos d'un point de vue freudien, cela veut dire qu'il en a ! Il peut vouloir se positionner pour 2012.
J'en connais beaucoup qui n'ont qu'une seule envie, c'est de savonner la planche sur laquelle est installé M. Sarkozy. En fait-il partie ?

Quelle pourrait être l'attitude de la droite départementale ?

M. Devedjian devrait être protégé encore pendant une année par M. Sarkozy.
A moins que d'ici là, les conseillers généraux ne décident de le mettre en minorité au moment du budget.
C'est un scénario qu'il vaudrait mieux éviter.

Propos recueillis par Béatrice Jérôme
 
 
Reprenons :
Rajeunir donc remplacer par des vingtenaires :
Patrick Devedjian né en août 44
Patrick Balkany né en août 48
Isabelle Balkany née en septembre 47
Xavier Darcos né en juillet 47
Jean-Claude Caron né en avril 35
Charles Ceccaldi-Raynaud né en juin 25
Daniel Courtes né en juillet 46
Marie-France De Rose née en avril 43
Danièle Dussaussois née en février 47  
ETC ...parce qu'il y en a beaucoup d'autres mais parfois je me lasse !
Le truc c'est que :
Les députés ont voté un amendement qui supprime progressivement la dispense de recherche d'emploi
pour les chômeurs de plus de 57 ans, jusqu'à la supprimer définitivement en 2012.
Cette mesure fait partie du plan gouvernemental pour l'emploi des seniors.
Que va-t'on faire de tous ces gens-là ?
Et s'ils partent à la retraite , pourquoi les remplacer puisqu'il faut économiser ?
 
Point de vue Freudien ??? 
 
 Image:Théorie de Freud.svg
 
 La solution ?
 St BARTH ...de longues vacances et pourquoi pas , là-bas , créer un genre de club ou une secte ? 
 ça peut rapporter gros !  
 
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu