Avertir le modérateur

14/03/2008

sur la page d'à coté ( 20minutes.fr )


Cette contre-performance ne manquera pas de laisser des traces. Patrick Balkany, proche de Nicolas Sarkozy, n'a pas attendu pour reprocher à la direction de l'UMP de ne pas avoir fait «de campagne de mobilisation» pour les municipales. «C'est un grand parti, il y a beaucoup de monde, il y a un certain nombre de responsables, et dans un grand parti comme ça, personne n'est immuable. L'essentiel c'est que le parti soit bien organisé, qu'il y ait des secrétaires départementaux qui tiennent bien leurs départements et peut-être qu'il y aura des ajustements à faire au niveau de la direction nationale». Une mise en demeure qui sonne comme un avertissement direct de l'Elysée à l'encontre du secrétaire national, Patrick Devedjian.

«Patrick Balkany est irresponsable de déclencher des polémiques avant le second tour des municipales. Cela ne peut que troubler le corps électoral», a contre-attaqué Patrick Devedjian, contacté par Reuters. «Il patauge depuis 20 ans dans le même marécage à Clichy. Il est mal placé pour donner des leçons.»

Selon l'entourage du secrétaire national de l'UMP, Isabelle Balkany souhaiterait profiter du creux de la vague pour la majorité pour conquérir la présidence du conseil général des Hauts-de-Seine, à renouveler la semaine prochaine. Un poste occupé actuellement par Patrick Devedjian. Lequel serait également la cible de Patrick Karoutchi qui lorgnerait sur son poste de secrétaire national à l'UMP.
   etc

Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ?

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu