Avertir le modérateur

07/08/2008

sur les toits des mondes ...Il est interdit d'interdire !

Les députés UMP Bernard Debré et Patrick Balkany feront partie de la délégation qui accompagnera Nicolas Sarkozy pour la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin le 8 août, ont-ils indiqué vendredi à l'AFP.

Le président de la République, qui quittera Paris jeudi après-midi, arrivera sur place le jour J. Il se rendra notamment au village olympique pour rencontrer les athlètes français.

Puis il aura un entretien avec son homologue chinois Hu Jintao, a indiqué M. Balkany, alors que l'Elysée n'a pas encore officialisé le programme du chef de l'Etat en Chine.

Après un bref passage par leur hôtel, le président et sa délégation iront au stade olympique pour les festivités prévues pour durer trois heures. Le chef de l'Etat redécollera pour Paris juste après pour reprendre le cours de ses vacances dans le sud de la France.

Bernard Debré, professeur de médecine, prendra de son côté la direction de Shanghaï pour des opérations chirurgicales à l'hôpital Est de la ville où il intervient depuis cinq ans, a-t-il indiqué à l'AFP.

Quant à M. Balkany, un ami du chef de l'Etat, c'est un habitué des voyages officiels. Il a explique sa présence à Pékin par le soutien de sa ville, Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), au sport de haut niveau.

Nous on s'en fiche , on r'garde pas !

Et pendant ce temps-là , les jardiniers municipaux arrosent les pavés dans les jardins de la mairie , des fois que la pierre pousse ...
L'orage fait ce qu'il peut pour faire danser les robes ,  les monstres se réfugient dans le métro et rasent les murs , la Tour Effel penche , envie de vacances italiennes , sans doute , les oies et les cochons en plastique découvrent leurs reflets dans les flaques de pluie , Horace et Caligula se chamaillent entre les éclairs , mais ailleurs, l'été s'invente des fugues sur les toits des mondes inaccessibles aux terrassiers et aux porteurs de drapeaux .


La manifestation prévue par Reporters sans frontières (RSF) vendredi devant l'ambassade de Chine de Paris pour l'ouverture des JO a été interdite contrairement aux autres rassemblements prévus à l'étranger par l'organisation, qui dénonce une «compromission» de la France. RSF a déposé une requête en suspension de la mesure, mais l'audience n'ayant été fixée que vendredi à 10H30, elle a déjà décidé de changer le lieu de la manifestation.

La manifestation  se tiendra à 13H00 devant le Fouquet's, où Nicolas Sarkozy avait célébré sa victoire à la présidentielle. Ce restaurant se situe à l'angle des Champs-Elysées et de l'avenue George V, juste en dehors du périmètre interdit fixé par la préfecture de police.  C'est la première fois depuis sa création il y a 25 ans que RSF se voit interdire de manifester en France.

Mercredi soir, l'organisation de défense de la liberté de la presse s'est vu notifier deux arrêtés préfectoraux interdisant toute manifestation aux alentours de l'ambassade de Chine de jeudi 07H00 à vendredi minuit.  RSF avait appelé à manifester vendredi à la même heure devant les ambassades de Chine à Londres, Madrid, Berlin, Paris, Washington, Bruxelles, Ottawa, Rome, Stockholm, ainsi que devant le musée olympique de Lausanne, à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des JO de Pékin (8-24 août). L'organisation affirme que, parmi ces pays, seule la France lui a interdit de manifester devant une ambassade.

31/07/2008

dictature ,censure et collaboration...

CIO : Censure de l’Internet Organisée
Reporters sans frontières est outrée par la première victoire des Jeux olympiques de Pékin : la censure de l’Internet

Le 30 juillet 2008, les autorités chinoises ont confirmé qu’elles ne donneraient pas libre accès à Internet aux 20 000 journalistes étrangers accrédités pour couvrir les Jeux olympiques. Kevin Gosper, directeur du service de presse du CIO a affirmé, qu’il “avait été avisé que des représentants ont négocié le blocage de certains sites avec les autorités, car ils n’étaient pas directement liés au Jeux olympiques“. La veille, il avait pourtant déclaré que la préoccupation essentielle du CIO était de “veiller à ce que les médias puissent diffuser autant d’informations durant ces Jeux olympiques que lors des précédents“.

Reporters sans frontières est écoeurée par l’attitude du CIO et dénonce le cynisme des autorités chinoises qui, une fois de plus, ont menti.

“Encore une promesse non tenue ! A neuf jours de la cérémonie d’ouverture, il s’agit d’une provocation supplémentaire des autorités chinoises. C’est leur première victoire aux Jeux olympiques. Les promesses qu’elles avaient faites en 2001 n’ont pas été respectées, mais le CIO cautionne la situation en participant au black-out de l’information. Il est totalement décrédibilisé. Nous incitons les journalistes accrédités pour couvrir les Jeux à utiliser des moyens de contournement de la censure en ligne“, a déclaré Reporters sans frontières.

Sun Weide, porte-parole du comité d’organisation des Jeux olympiques, a déclaré le 30 juillet "pendant les Jeux olympiques nous fournirons un accès à Internet suffisant pour les journalistes“.

Le Web auquel peuvent accéder les journalistes étrangers au principal centre des médias de Pékin n’est que relativement libre. Le 29 juillet 2008, ils ne pouvaient pas accéder au rapport publié par l’organisation Amnesty International et intitulé “The Olympic countdown - broken promises“ ainsi qu’aux sites Internet de nombreux médias étrangers (BBC version chinoise, la chaîne allemande Deutsche Welle, le quotidien de Hong Kong Apple Daily, et celui de Taiwan, Liberty Time). Le site de Reporters sans forntières est également inaccessible, ainsi que celui du mouvement spirituel Falungong.

En février 2008, le CIO avait annoncé que les athlètes pourraient alimenter des blogs durant la durée des épreuves, considérant le blog comme “une forme légitime d’expression personnelle et non une forme de journalisme“. Il avait refusé en revanche tout contenu politique qui pourrait être hébergé par de telles publications en ligne.

 

Le Dalai Lama sera reçu le 13 aout prochain au Palais du Luxembourg par les parlementaires membres des groupes sur le Tibet.

Ces groupes regroupent 189 députés et 63 sénateurs.

C'est Louis de Broissia, président du groupe d'information sur le Tibet du Sénat qui avait lancé l'invitation, invitation acceptée donc par le leader tibétain. Elle aura lieu le 13 aout .

On ignore toujours si Nicolas Sarkozy rencontrera le Dalai Lama pendant son séjour en France.

si vous ne regardez pas la télévision :

Reporters sans frontières appelle à manifester le 8 août 2008 devant les ambassades de la Chine populaire à Londres, Madrid, Berlin, Paris, Washington, Bruxelles, Montréal, Rome, Stockholm. Un rassemblement est également prévu devant le musée olympique à Lausanne. Par ailleurs, l’organisation prévoit le même jour une cybermanifestation.

 

 
 

 

 

22/07/2008

c'est de bonne guerre !!!

La Chine a renforcé jeudi ses restrictions sur l'entrée en territoire chinois d'artistes étrangers, a annoncé le ministère chinois de la Culture, trois semaines avant l'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin.

"Les groupes artistiques et les artistes qui ont participé à des activités qui violent la souveraineté du pays ne doivent en aucun cas être autorisés à entrer" en Chine, a déclaré le ministère dans un communiqué.

Cette réglementation s'applique également aux artistes venant des territoires chinois de Hong Kong et de Macao, mais le ministère a indiqué qu'il allait surtout renforcer sa vérification des contenus des spectacles que doivent donner des étrangers en Chine.

Les spectacles ne doivent pas inciter à la haine de la nation, contribuer à détruire l'unité de la nation ou violer les usages religieux ou les coutumes locales.

"Les spectacles dont le contenu n'est pas légitime (au regard de cette réglementation, ndlr) ne doivent pas être approuvés", déclare le communiqué.

En mars dernier, la Chine avait averti les artistes étrangers qu'ils devaient respecter les lois du pays, après que la chanteuse islandaise Björk eut appelé appelé à l'indépendance du Tibet lors d'un concert à Shanghai.

Le durcissement de la réglementation pour les artistes étrangers intervient dans un contexte de renforcement des mesures de sécurité quelques semaines avant les Jeux Olympiques.

Ceux qui critiquent les autorités chinoises estiment qu'elles veulent à tout prix éviter que les Jeux ne soient perturbés par des protestations de militants tibétains, de dissidents chinois ou de militants étrangers des droits de l'homme. 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu