Avertir le modérateur

13/06/2009

"La doctrine d'abord, les hommes pour la mettre en oeuvre après"

Quelle doctrine ?

Quels hommes ?

On serait tenté de hausser les épaules et de tourner les talons en se disant qu'après tout , on s'en fout et qu'il existe bien un coin de terre pelée ou un mur à contempler sous le souffle des vents sans que le trainasseur du coin s'en vienne vous parler du président et de sa fine équipe ...

Parce que , mine de rien, ça recommence , on ne parle plus que de Lui ...
pendant ce temps-là , les humains ( là-bas) regardent la nuit réduire le décor de leurs vies et les routes , leurs espaces de fuite .

( Si Hiltler avait été consacré peintre , l'horreur aurait-elle fait un détour au large de ce temps ? )
S a du mal à imaginer que chaque personnage est aussi un enfant , au début , avant de se dresser sur les murailles ou sur les tribunes en hurlant , avant de partir , la peur entre les omoplates vers la frontière , juste jeté au hasard dans la boue , à peine modelé , entre les mains maladroites d'apprentis sculpteurs ou sorciers .

pendant ce temps-là ,les humains croisent les doigts en regardant le ciel et ça fait des uns aux autres de longues griffures lactées .

 

01:33 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : sarkozy, cercle-théo

17/01/2009

PARQUET FLOTTANT

103_devedjian.jpgEtienne-Daho_closer_star_large.jpgNon,non, je t'assure y'a un truc , une ressemblance .
De là , à penser que monsieur P.Devedjian pourrait onduler sur " week-end à Rome " aussi efficacement qu'Etienne ...
Oui, oui, je l'appelle Etienne ...
Toi , tu dis bien Nicolas ou Jean !
Là , moi, je dirais plutôt monsieur Sarkozy et monsieur Sarkozy : c'est pas le problème du respect , c'est qu'après ,si tu ne marques pas la distance , tu peux te retrouver avec ces gens-là en train de jouer de l'accordéon dans ton salon ..surtout que mon parquet flotte en zone à risques !

11/07/2008

Passe d'armes Sarkozy/Cohn-Bendit à propos des JO de Pékin

jeudi 10 juillet 2008

Venu présenter devant le Parlement européen les priorités du semestre de présidence française de l'UE, Nicolas Sarkozy a été pris à partie par Daniel Cohn-Bendit, le coprésident du groupe des Verts, qui lui reproche sévèrement d'assister à la cérémonie d'inauguration des Jeux olympiques, le 8 août prochain à Pékin.


"Quand vous rédigerez votre autobiographie, vous regretterez ce que vous avez fait (…) Monsieur le Président, c’est une honte, c’est minable d’aller à l’ouverture des Jeux olympiques", a tonné Daniel Cohn-Bendit, s'étranglant presque d'émotion.


L'eurodéputé vert avait, pour l'occasion, revêtu le tee-shir noir de
Reporters sans frontières, où les anneaux olympiques sont transformés en menottes.



Nicolas Sarkozy a fait front et assumé sa décision de se rendre à Pékin malgré la répression au Tibet et les arrestations d'opposants : "Ce n’est pas par l’humiliation de la Chine que l’on fera progresser la question des droits de l’homme, mais par un dialogue franc et direct (...) Je veux y aller et je veux parler", a déclaré le président de la République, cinglant au passage Kong Quan, l'ambassadeur de Chine en France.


Le diplomate chinois avait dénié au président français le droit de recevoir le dalaï-lama lors de sa prochaine visite en France, mi-août. Sans dire s'il recevra le dirigeant tibétain, Nicolas Sarkozy a, en quelque sorte, remis l'ambassadeur et le régime de Pékin à sa place: " Ce n’est pas à la Chine de fixer mon agenda et de fixer mes rendez-vous."


Nicolas Sarkozy peut se sentir conforté par le vote des eurodéputés: ils ont renoncé, lors d'un vote, à demander le boycottage des JO de Pékin, comme ils en avaient brandi la menace, en avril, en pleine répression des émeutes de Lhassa.


Au lieu de cela, le Parlement européen se contente d'appeler la Chine à respecter sa promesse d'améliorer les droits de l'hommes, promesse faite en 2001 lorsque Pékin a obtenu les JO.



Après son intervention dans l'hémicycle, le chef de l'Etat a néanmoins tendu la main à Daniel Cohn-Bendit, l'invitant "travailler avec Bernard Kouchner" sur une liste de prisonniers politiques en faveur desquels il est prêt à intervenir auprès de Pékin.

source :http://www.ouest-france.fr/ 

 

( ça fait du bien )  

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu