Avertir le modérateur

24/05/2011

Parcours d'Ateliers Asnières sur Seine 2011

Dans le silence des portes refermées ,quand les visiteurs s'en étaient retournés chez eux ,on avait rangé les toiles et les outils, en se disant que tout cela était fort agréable , qu'on avait eu pour quelques heures l'impression d'être plus sensés à expliquer ce qui commençait à trouver une justification dans cette boucle de mots .
Il y avait de l'autre coté de la rue ,un café fermé pour cause de week-end qui ressemblait à un autre café disparu  .
D'une ville à l'autre , la poésie avait plus moins droit de cité comme la poussière des allées des parcs .
Le temps se perdait dans l'une au long des rues et cela n'avait pas d'importance ; on grandissait en rêvant de glycines ,voilà tout .
Dans l'autre , on perdait son fil rouge à moins de fermer les yeux très fort . On imaginait le ciel.
Une petite fille haïtienne ,assise sur le trottoir ,dessinait des cercles ,avec des sourires ,des yeux et des coeurs dedans pour qu'on ne l'oublie pas. 
On avait pris une photographie dont on découvrirait l'importance , plus tard sur un écran d'ordinateur ..toujours la poésie .
Hervé Prudon disait qu'il fallait tout faire pour ne pas déshonorer la poésie .
A la première exposition , il y avait une valise posée à terre ,remplie de livres et des pommes rouges sur les gradins noirs du Théâtre Espiègle d'Asnières .
Je ne savais pas ce que je peignais : des visages d'hommes et d'enfants pour avoir lu un roman infiniment tendre et perdu " Les hommes s'en vont " :je ne savais pas si je continuerais .
Peindre me semblait plus honnête qu'écrire .
Il y avait un énorme coffre-fort noir au bord de la scène  sur lequel on avait posé le portrait d'un banquier, comme séparé des autres. 
Puis , le théâtre avait été vendu .
Les saltimbanques et les enfants étaient partis vers leur vie .
Les mains s'inventent des racines pour s'en aller plus loin que les bras sagement replacés le long du corps .
Les mains dessinent des passerelles au dessus des jours et des voies ferrées.

DSC_0103.jpg

20/05/2011

ASNIERES PARCOURS D'ATELIERS

Ce week-end, les artistes ouvrent leurs portes

 portesOuvertes_150_medium.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Une randonnée artistique de 14 km, c’est ce que propose l’opération « Portes ouvertes des ateliers d’artistes ». Les 21 et 22 mai prochains, 60 artistes ouvriront leurs portes. Des animations viendront ponctuer ces deux journées pour permettre au public de comprendre les démarches artistiques les plus variées.

http://geoloco.inovagora.net/planview.php?PlanID=MTA2&...

04/04/2011

Asnières ,la Journée du Livre 2011

De l'autre coté de la Seine ,passé le pont de vie depuis l'Enfance qu'on nomme Pont d'Asnières ,roulé jusqu'à la mairie ,tourné autour des jardins fleuris de rose ... Asnières n'est pas que la ville tourmentée par des bandes de jeunes mais un espace urbain pour le théâtre,la sculpture et ce dimanche d'Avril , la littérature. 
Il y avait une dictée que nous avons soigneusement évitée ,le week-end se vit à distance des des règles .
Nous avions deux noms en tête: PAQUITA et LES TRIPLES , l'une pour ses spectacles que nous aimons et les trois autres pour les livres que nous avions offerts à quelques enfants pas si sages ...
Evidemment ,nous avons rencontré jOSEPH FARNEL,auteur de romans policiers " Vous , je suis certain que vous lisez des romans policiers !"
" Pas le temps de lire,j'ai une pile en attente ...l'engagement politique ...Levallois-Perret ..la Gauche ...la solidarité,l'Association ..."
Ce qui m'a touchée c'est le mot café et quand il a parlé de ses personnages " des gens ordinaires "  ...

Joseph Farnel : interview Confidentielles par confidentielles


On ne trouvait pas Paquita,c'est ce qu'on a confié à l'adjoint à la Culture qui semblait un peu perplexe comme si on lui avait demandé des bonbons ...DSC_3467.JPG














Elle était derrière nous ,comme rose de malice . Echange de mails ,rendez-vous en janvier pour un spectacle .
Plus loin, Nicole Lambert et ses triplés .
J'avais commencé à collectionner ses dessins dans les pages de Madame Figaro puis offert à mon fils les premiers albums que j'avais gardés par la suite . Elle sermblait surprise de ses 26 ans de succès .DSC_3468.JPG

 

Notre dernière rencontre se nomme Laziz Hamani ,photographe Asnièrois .
Là , il suffit d'un mot pour rencontre " essentiel " .
Trouver l'essentiel pour créer son univers ,en se dépouillant du reste,en regardant autour de soi . 
Les images du livre sont magnifiques et austères . DSC_3471.JPG 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu