Avertir le modérateur

27/12/2008

une suggestion, monsieur AL-JABER ...

Earl Stafford, un homme d'affaires américain, va ressusciter le rêve américain pour les plus démunis, à coup de centaines de milliers de dollars, le temps -bien court- de l'investiture de Barack Obama, le 20 janvier 2009. Cet homme a tenu la tête des journaux américains en annonçant qu'il allait privatiser le JW. Marriot, l'un des grands hôtels de Washington, pour permettre aux pauvres, malades et blessés de guerre, de vivre la journée d'investiture dans des conditions exceptionnelles, celles d'un grand hôtel de luxe. Coût de l'opération: un million d'euros pour la réservation de 300 chambres et 4 suites et 600.000 dollars de plus pour le petit déjeuner, le lunch et le traditionnel bal. Les déshérités pourront également voir passer le cortège présidentiel sur la Pennyslvania Avenue depuis l'une des terrasses de l'hôtel. L'homme d'affaires bienfaiteur compte sur le soutien de sponsors pour financer une partie des 600.000 euros prévus pour les divertissements et frais de bouche.

Source 20 minutes

On peut faire mieux car Levallois( Perret ) se doit d'atteindre l'Idéal ...on pourrait réserver chaque année les 400 chambres de votre hotel pour loger , tout l'hiver, les SDF locaux mais également ceux des communes du 9.2 ...j'en ignore le nombre mais on a le temps de la construction pour y réfléchir . Vous qui êtes également fortuné et philantrope ...

Mohamed Bin Issa Al Jaber is a self-made businessman, philanthropist, UNESCO Special Envoy for Education, Tolerance, and Cultures to build peace and democracy in the Middle East and UN Spokesperson for Global Forums on Reinventing Government. MBI Al Jaber is founder, Chairman & CEO of MBI International, a hotel and resort, real estate development, oil and gas, and agro-industries conglomerate, with a net asset value in excess of $9 billion operating across Europe, the Middle East and the United States....

source http://www.mbialjaber.com/

25/07/2008

Trop bisounours !

614056857.jpg

281475065.jpgBarack Obama, le principal rival d’Hillary Clinton dans la course des "primaires" démocrates, a confessé une petite faiblesse: c’est un fan de Sarkozy. Dans un entretien à Canal+ et Paris Match, le candidat à la Maison Blanche déclare à propos du président français:

"C’est un homme qui a une énorme énergie, un énorme talent. Je suis impressionné par sa façon de regarder les problèmes spécifiques à la France avec un regard neuf… Il n’est pas pieds et poings liés par des traditions pesantes ou des dogmes. Il est un exemple pour de nombreux dirigeants."
Il assure même que, s’il remporte la bataille des primaires, il se rendra en Europe pour y rencontrer Sarkozy.

Rue 89  

Quelques mois plus tard ... 

Les conseillers de Nicolas Sarkozy n'ont reçu qu'une demande de la part de l'équipe du candidat démocrate : pas de drapeau américain pour la conférence de presse car c'est le candidat qui est reçu, pas le président des États-Unis. Ce sera donc très court puisque le candidat démocrate a réservé son dîner au premier ministre britannique Gordon Brown.

Cela n'empêche pas Nicolas Sarkozy de se réjouir de cette visite. Après avoir reçu John McCain au printemps, c'est au tour de Barack Obama. «Je suis le seul Français à le connaître», rappelle Nicolas Sarkozy qui l'a rencontré une première fois en 2006, au Congrès, à Washington. À l'époque, l'événement est passé inaperçu, éclipsé par la photo de celui qui n'était encore que ministre de l'Intérieur avec George Bush. Nicolas Sarkozy a gardé un «très bon souvenir» de cette rencontre. «Obama ? C'est mon copain», confie le président au Figaro. «Contrairement à mes conseillers de la cellule diplomatique, je n'ai jamais cru dans les chances d'Hillary Clinton. J'ai toujours dit qu'Obama serait désigné», assure-t-il.

Prudent, le président se garde bien de faire un pronostic sur l'issue de la présidentielle américaine. Mais il ne cache pas qu'une victoire d'Obama «validerait» sa stratégie de réconciliation avec l'Amérique.

source LE FIGARO  

 

quelques heures plus tard...

18h55: Mais que mange Nicolas Sarkozy?
Qu'est ce qui vous inspire chez Nicolas Sarkozy, demande une journaliste française à Obama. Réponse de l'interessé: «J'admire l'énergie du président Sarkozy. Je me demande ce qu'il mange!». Ce sont sur ces mots que se clôture la conférence de presse. Obama donne une petite tape dans le dos à Sarkozy. On se demande qui est vraiment le Président...

ou

18h15: «La France est heureuse d'accueillir Obama»
Les flashs crépitent: Obama entre dans la salle de presse. Comme prévu, il dépasse le président français d'une tête. «La France est heureuse d'accueillir BarackObama parce qu'il est américain et les Français aiment les Américains. Si je ne le dit pas, ils vont être vexés», plaisante Sarkozy.

Voilà, voilà ...à suivre !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu