Avertir le modérateur

18/12/2009

Le Centre Effel , Farenheit 451 et la neige

 

La neige était tombée depuis le matin mais dans le roman de Bradbury ,  Clarisse McClellan parlait de la pluie qu'elle laissait couler dans sa bouche, la tête renversée en arrière  " on jurerait du vin, vous n'avez jamais essayé ? "
On s'était dit que tout compte-fait , la joie des enfants qui ne savaient pas encore que ce n'était que de l'eau , ne nous consolait pas de savoir que c'était un jour de plus sans répit à affronter pour nos SDF .

La page 54 de ce livre de 1953 ressemblait à notre inquiétude devant cette résignation majoritaire du temps présent  , cette déambulation mentale parmi les décors d'un film à peine catastrophe puisque les spectateurs baillaient " même pas mal " ...
J'avais regardé la sélection des ouvrages de Noël sur le catalogue municipal : une histoire de Père Noël noir ..de suie et de Dédé le cambrioleur ...La Bûche de Danièle Thompson..Le Grinch de Ron Howard ...la médiathèque même virtuelle se recouvrirait de poussière au fur et à mesure que les vrais livres disparaitraient et que la mémoire ne serait plus qu'un mot sur les marbres monumentaux .

- les gens ne parlent de rien.
- Allons donc , il faut bien qu'ils parlent de quelque chose !
- Non , non, de rien ! Ils ciitent toute une ribambelle de voitures, de vêtements ou de piscines et disent " super ! " Mais ils disent tous la même chose et personne n'est d'un avis différent ...

Sous le porche de l'église , en fin d'après-midi , Bruno et Danièle attendaient la suite de leur histoire .
Bruno avait les yeux abimés et Danièle nous parlait des bonnes résolutions qu'elle devrait prendre si elle voulait de l'aide municipale ...
Je me disais que ce serait bien de laver les yeux de Bruno comme on fait pour un enfant et que l'essentiel pour Danièle était qu'elle survive à l'hiver .
Elle avait survécu une nuit de plus en se réfugiant dans le métro .
Pour l'hébergement , il faudrait un miracle et c'était la bonne ou la pire saison ...

Plus tard , en passant le long des palissades du Centre Effel , plongé dans l'obscurité ,nous avons réveillé un chien de chantier et son maître . Encore une petite cabane qui nous aurait permis d'abriter nos Fragiles mais là , pas de planètes merveilleuses scintillant dans la nuit levalloisienne . Juste les flancs éventrés des navires de béton .

DSCN9202.JPG

DSCN9253.JPG

11/03/2009

Circulez , y'a rien à voir !

ça sentait plutôt le roussi , lorsque nous sommes sortis du Centre Effel mais cela venait de plus loin .
Quelqu'un avait prévenu " il y a le feu dans un immeuble , près de la mairie "
Encore un vieux bâtiment plus ou moins menacé de destruction ?

Quand on commence à connaître pas mal de gens , on pense à leurs appartements , leur mobilité , les enfants ...même au Café Théo ...
Contre toute attente , ça se passait à la mairie .
DSCN3526.jpgReflexe de photographe , la main se presse sur l'appareil-photo , puis l'esprit s'admoneste quelques secondes parce qu'il s'agirait là de céder au voyeurisme . 
Deux , trois mots sur les camions de pompiers, la première adjointe au maire , des jeunes en réunion: nous n'en saurons rien de plus avant de repartir réfléchir aux lendemains possibles au village .

En 1982 , il y avait eu un incendie sur un chantier , derrière le centre Effel et d'énormes nuages noirs et joufflus s'élevaient derrière les palissades rayées . Sur l'une d'elles , l'affiche d'un film de Patrice Leconte
" Circulez, y'a rien à voir " .

La série photos était réussie mais je n'étais pas allé voir ce qui se passait au delà ...
Paris existait , juste à coté et cela nous suffisait .
Qu'est-ce qui fait qu'un jour, on passe de l'autre coté ?

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu