Avertir le modérateur

15/04/2009

Café THEO à Levallois-Perret : niveau d'alerte écarlate

C'est un peu notre plan vigipirate à nous tous : amis , clients, famille de Paul et Irène Houée, signataires de la pétition ( 3000 )  , plan qui, depuis quelques heures , est passé de niveau rouge à écarlate .
Le comble de la menace c'est qu'en plus de l'injustice de cette situation ( déclaration d'utilité publique saisie comme prétexte par la municipalité pour construire ses " fameux logements sociaux " à l'emplacement d'un café témoin d'une époque où les anciens étaient encore protégés , au mépris d'une histoire de 54 ans de village ,au mépris de la fragilité de cette bretonne de 82 ans qui ne comprendra jamais pourquoi le maire lui prend sa maison ), le Préfet risque de donner l'ordre d'évacuer la famille Houée à quelques jours ou semaines de la décision du Tribunal Administratif qui pourrait sauver THEO !

Est-ce acceptable ?
Non, en aucune façon, nous n'avons toute cette année soutenu le café THEO qui est bien plus qu'un café , un symbole de rencontre, de lien social, d'échanges au mépris des étiquettes dont on affuble les humains , une histoire vraie et pas une saga indécente , pour laisser faire cette injustice !
Nous ne laisserons pas tomber THEO .

Vous pouvez écrire ou téléphoner  à :

M. Patrick STRZODA      préfet

M. Didier MONTCHAMP   sécrétaire général

Mme Josiane CHEVALIER  directrice de cabinet

La Préfecture de Nanterre
167-177, avenue Frédéric et Irène Joliot-Curie
92013 NANTERRE Cedex

Téléphone : 08 21 80 30 92 *
Télécopie : 01-47-25-21-21

Horaires d’ouverture : 8h30 à 16h

Si vous souhaitez participer à cette protection , un numéro de téléphone

Café THEO  06 11 04 95 93

 

 

 

enfants_03.jpg

14/01/2009

COMMUNIQUE DE PRESSE DU COMITE DE SOUTIEN A BAPTISTE ET VINCENT ( LEVALLOIS-PERRET )

COMMUNIQUE DE PRESSE

A l’initiative du Mouvement Solidaire pour le Logement, la section de P C de Levallois-Perret, la section MoDem de Levallois-Perret, le NPA de Levallois-Perret, la section du P S de Levallois-Perret, le groupe VERTS de Levallois-Perret, de la section Ligue des Droits de l’Homme de Levallois-Perret, la CNL de Levallois-Perret et des élus au Conseil Municipal de Levallois-Perret : Thierry David, Anne-Eugénie Faure, Catherine  Le Guernec, Gilles Auchère, élus socialistes ; Annie Mandois, élue communiste; Dominique Cloarec, élue Verts.

LEVALLOIS-PERRET

Les deux mineurs opposants à Patrick Balkany vont être jugés :
ils sont convoqués au Tribunal de Nanterre le 22 janvier

Le comité de soutien appelle à un rassemblement devant le Palais de Justice
le jeudi 22 janvier à partir de 8h30

 

Rappel des faits :

Le lundi 17 novembre 2008, des membres du Mouvement Solidaire pour le Logement (créé il y a deux ans en faveur du logement social à Levallois-Perret) vont à la mairie pour assister au conseil municipal où seront discutées les orientations budgétaires 2009.

Un nombre très important et inhabituel de policiers nationaux et municipaux est présent. Les jeunes se plient à une fouille insistante et s’installent dans les tribunes.

Lorsqu’ils font entendre quelques réactions nettement moins fortes que les cris, applaudissements et huées des partisans du Maire qui rythment habituellement les conseils municipaux, Patrick Balkany déclare que la sérénité des débats est troublée, suspend la séance et ordonne au groupe de policiers d’évacuer les jeunes de la salle.

Dix-sept jeunes sont amenés au commissariat, puis relâchés, à l’exception de deux mineurs qui sont placés en garde à vue pendant deux jours, puis déférés devant le Juge des Enfants du Tribunal de Grande Instance de Nanterre qui les met en examen, l’un pour « résistance avec violence », l’autre pour « résistance et violence sur personne dépositaire de l’autorité publique ».

La garde à vue a été éprouvante par sa longueur et ses conditions inacceptables pour les deux militants pour le logement, âgés de 17 ans.

Les deux mineurs maintiennent qu’ils ont « résisté » à leur interpellation sans violence.

C’est de la propagande lorsque M. Cavalini, élu municipal de la majorité, déclare dans le journal Info-Levallois de décembre 2008 que les deux mineurs ont « frappé violemment » les policiers ; d’autres élus, ainsi que de nombreux témoins, sont en mesure de confirmer que les jeunes gens ont été évacués sans porter le moindre coup.

Maître Noguères, par ailleurs vice-présidente de la Ligue des Droits de l'Homme, a accepté de défendre les deux mineurs.

Un comité de soutien est constitué, une pétition qui compte aujourd’hui plus de 2700 signatures est mise en ligne, (http://baptistevincent.org/), tout ceci à l'initiative d'organisations, d'associations et d'élus municipaux de l'opposition.

 

Une convocation au Tribunal très rapide :

Contre toute attente, la convocation au Tribunal "pour y être jugés" est très hâtive : ce sera le jeudi 22 janvier.

Le Comité de soutien appelle à un large rassemblement le jeudi 22 janvier à partir de 8h30 devant le Palais de Justice de Nanterre.

 

Signataires :

le Mouvement Solidaire pour le Logement, la section de P C de Levallois-Perret, la section MoDem de Levallois-Perret, le NPA de Levallois-Perret, la section du P S de Levallois-Perret, le groupe VERTS de Levallois-Perret, de la section Ligue des Droits de l’Homme de Levallois-Perret, la CNL de Levallois-Perret et des élus au Conseil Municipal de Levallois-Perret : Thierry David, Anne-Eugénie Faure, Catherine  Le Guernec, Gilles Auchère, élus socialistes ; Annie Mandois, élue communiste; Dominique Cloarec, élue Verts.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu