Avertir le modérateur

11/06/2008

à quoi bon se construire des perchoirs ?

Dans les coulisses , c'est à dire derrière les façades de Levallois la Blanche , il y a les détresses de ceux qui doivent partir .

Les expulsions , tant qu'on est pas concerné , ça n'existe même pas ou c'est fait pour les gens qui ont quelquechose à se reprocher ... Le bouc émissaire est forcément coupable . 

Ce qui devient de plus en plus fréquent ce sont les propriétaires qui vendent avec  locataires . 
Le locataire doit alors se préparer à vider les lieux .
Le problème c'est que les loyers sont devenus trop élevés pour qu'ils puissent trouver à se reloger à Levallois-Perret .  

Les dossiers de demandes de logements sociaux s'empilent en mairie...5000 dossiers en 2006 ?

En 2008 Interview du Directeur Général de la SEMARELP, société d'économie mixte d'aménagement de Levallois-Perret,expliquant pourquoi la ville veut construire des HLM ( sur le Café Théo...)

Vous allez donc faire construire des HLM ?
Nous sommes en train de faire, à Levallois, 800 à 900 logements sociaux. La ville a vraiment besoin de ces logements sociaux. Nous avons 5200 demandes de HLM en attente, pour des familles, comme des jeunes cadres avec enfants qui ne trouvent pas à se loger dans le privé.  

les logements sociaux selon les uns dépassent les 20% , selon les autres sont bien en dessous du quotat fixé par la loi 2000-1028 .

Question bête : à la place des 2 tours et du palais des Congrès , on aurait pas la place de construire des logements pour jeunes ou moins jeunes , cadres ou hors-cadres, avec ou sans enfants ? un quartier vraiment mixte ? Avec, si les villageois cherchent leur âmes , un " lieu "  pluricultuel pour faire progresser les regards ?

 L'utopie est simplement ce qui n'a pas encore été essayé!  » Th Monot 

En attendant , des familles hors-cadres vivent dans des logements minuscules ou insalubres , avec des loyers indécents parce que leurs grands-parents vivaient déjà à Levallois-Perret et qu'il n'y a aucune raison d'accepter le déracinement ,des femmes seules se débrouillent pour loger et faire vivre leurs enfants et adolescents , faire face pour ne pas se retrouver sur le bord du périphérique ou de la Seine .

On aurait peut-être du baptiser cette ville autrement ...du nom d'un aviateur ?
parce qu'enfin, quand on domine vraiment son sujet, à quoi bon construire des perchoirs ? 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu