Avertir le modérateur

03/11/2008

L'être d'Estonie

    "  Tu sais là-bas c'est un autre monde avec la tête à l 'endroit ( pas comme nous)

      Je veux dire, là bas l'apparence n'existe pas. On regarde qui tu es à l'interieur.

      Bien après ...si tu es beau ou si tu as de l'argent. 

      Une Estonienne me disait à propos de l'ecole de sa fille : " On respecte sa nature créative" .

      Propos inouis en France.

      Donc là bas on t'encouragerait à peindre.  Il y a des japonaises avec une grosse

      technique qui laissent les profs froids, alors que moi on me parlait avec respect.

      Ensuite, je comprends pourquoi on ne peut pas lutter contre eux. En effet,

      je pouvais disposer gratuitement d' une salle de concert avec un piano de concert

      autant que je voulais...

      La qualité des cours et l'encadrement des profs sont impressionants.
    
      les prix : 6 euros de l'heure de cours avec un etudiant du conservatoire et 20 euros

      avec un grand prof...

      En bref, quand je vois Evgeni Kissin ( un jeune juif russe) qui fait une carriere mondiale

      et qui dit à qui veut l'entendre qu'il prend des cours tous les jours depuis qu'il a cinq ans,
   
      je comprends que (dans mon cas) ce n'etaient pas le manque de  facilités qui etait en cause   mais la formation!

      Donc je travaille le piano avec assurance, et je retournerai là bas l'ete probablement.

      Je te repète que ce qui me frappe en Estonie, c'est que c'est ton interiorité qui les interesse.

     Le contraire de chez nous.
 
     Ici on est des exilés et des résistants.

     Je t'embrasse

     J."


     



 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu