Avertir le modérateur

08/05/2008

Resquiescat in Pace ...même si je ne vous connaissais pas .

"  Levallois-Perret, le 7 mai 2008


Dans un communiqué de presse du 9 avril, les conseillers municipaux socialistes de Levallois-Perret s’étonnaient que Patrick BALKANY n’ait pas tiré de leçon de l’utilisation de 3 employés municipaux à son domicile personnel, ce qui lui a valu condamnation en 1996, amende et remboursement des salaires.

Nouvel étonnement : Patrick BALKANY persiste et consacre la totalité de l’édito du journal municipal de mai à … des fins privées. Il utilise donc un moyen public, non pour aborder des dossiers levalloisiens, mais pour parler du « bonheur de marier sa fille », gâché par un  « un journal qui fut un temps humoristique ».

Pourquoi ne pas dire qu’il s’agit du Canard Enchaîné ? Pourquoi ne pas attaquer ce journal puisque Patrick BALKANY n’aurait rien à se reprocher ? Au lieu de cela, il préfère utiliser le journal municipal pour attaquer nommément et publiquement une levalloisienne, conseillère municipale socialiste nouvellement élue.

Comme à son habitude, Patrick BALKANY pratique l’amalgame en comparant un dîner assis de 450 personnes dans la mairie et mobilisant du personnel municipal, à un vin d’honneur familial …. Il pratique de même au Conseil Municipal en refusant la moindre critique, qu’il transforme en attaques personnelles, montrant son peu de considération pour l’intérêt général.

Rappelons que le Canard Enchaîné a titré en avril avec ironie sur « le mariage du siècle à Levallois » et a surtout révélé une note interne de la Mairie en date du 18 mars, détaillant  3 semaines avant l’évènement ce que différents services de la Ville avaient ordre d’exécuter.

Catherine LE GUERNEC, la conseillère municipale attaquée, Présidente des Amis d’ANTICOR (Elus contre la Corruption) exige un droit de réponse dans le journal municipal et se réserve la possibilité de saisir la justice. 

Cette nouvelle dérive de Patrick BALKANY est dénoncée par le groupe Levallois Alternative des élus Socialistes du Conseil Municipal, ainsi que par l’ensemble des Socialistes de Levallois-Perret et la Fédération Socialiste des Hauts de Seine.

Thierry DAVID

Président du groupe Levallois Alternative " 

http://www.levallois-alternative.fr/ 

 

Dommage que ce ne soit pas l'inverse ,soit un article sur Catherine dans le Canard enchaîné,car,enfin, qui passe son temps à lire Levallois-Infos ?
Il y a même des gens qui doivent prendre ça pour de la publicité ,vu l'encombrement des poubelles dans les entrées d'immeubles !

Mais c'est bien ,le Maire du village est très populaire donc s'il interpelle quelqu'un c'est qu'il " calcule " l'adversaire , comme diraient les d'jeunes ?  

On veut des marionnettes aux Guignols , nous aussi ou un article dans Libé, pour vérifier si les journalistes ont les cheveux longs etc ...

 

sectaire :Etymologie : du latin secta, venant de sequi, suivre.
Le sectarisme est l'attitude d'un individu ou d'un groupe qualifié de sectaire, c'est-à-dire faisant preuve d'intolérance et d'étroitesse d'esprit en matière de politique, de religion, de philosophie...
Les mots sectarisme ou sectaire sont toujours utilisés de manière très péjorative pour dénoncer des attitudes que l'on réprouve. En effet, aucun groupe ne se définit comme sectaire ou ni ne revendique le sectarisme. Comme pour le mot secte, il n'y a donc pas de consensus sur la définition du sectarisme : "Le sectaire, c'est l'autre !"

 

 

A part ça , je voudrais bien savoir ce qu'est devenue la maison du frère de MAURICE RAVEL , celle dans laquelle le compositeur vécut aussi ...parce que , si elle existe encore , on pourrait en faire un petit musée ?


" Born in Paris three years after Maurice, Edouard also showed musical talent as a child, but was much more technically-minded than his brother, and in due course followed his father into the motor engineering business at Levallois-Perret. At the time of Maurice's final illness, Ravel's doctor described Edouard as being "extrêmement affectif". 

For many years, he lodged with M. and Mme. Bonnet in Levallois, where he was manager in the Bonnet factory; after the death of M. Bonnet, Edouard married his widow. He died childless in 1960, and with him that branch of the Ravel family died out.

Maurice and Edouard remained close throughout their lives, and Maurice would often stay with his brother in Levallois when he was visiting Paris from Montfort L'Amaury. The portrait of Edouard as a child hangs in the music-room at le Belvédère, alongside the other paintings of Ravel's family."

http://www.artsalive.ca/fr/

 

Quoi d'autre , j'ai trouvé une maison sixties construite en 62 ou 63 , par un constructeur de Levallois-Perret et vraiment , je joue de

malchance, il parait qu'elle est menacée et l'immeuble d'à coté , aussi

90 et 92 rue Jules Guesde

Je voyais bien un atelier-terrasse au dernier étage avec des rosiers et des glycines ...

Quelle misère , cette maladie qui frappe les habitations !

Et si ça gagnait les habitants ?  

Avec des marteaux-piqueurs qui s'attaqueraient aux cervelles ou aux tubes digestifs ,des buldoozers qui exploseraient les foies ou les coeurs !

Parfois , la première épidémie touche une cible humaine ...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu