Avertir le modérateur

17/12/2008

j'aime quand on s'énerve avec raison

revoir l'intégralité de l'intervention de Daniel Cohn-Bendit ou

Nicolas Sarkozy et Daniel Cohn-Bendit se sont affrontés mardi dans l'enceinte du Parlement européen à Strasbourg, le premier reprochant au député Vert son "outrance" quand l'autre le traitait de "girouette".


nouveau-clash-entre-nicolas-sarkozy-et-daniel-cohn-bendit...

"Dès qu'il y a une caméra de télévision sous votre nez, on a l'impression que vous devenez comme fou", a lancé le président français à Daniel Cohn-Bendit, déplorant son "outrance".

"Oui, vous avez voulu faire avancer l'Europe", venait de lui accorder le député européen. Mais c'est à peu près tout ce que M.Cohn-Bendit a retenu de positif des six derniers mois.

"La présidence française est une girouette qui à un moment dit une chose qui est vraie, et à un autre moment dit une chose qui est fausse", a l'élu Verts.

Daniel Cohn-Bendit a surtout violemment critiqué l'attitude de la France face à la Chine : "Vous n'avez pas humilié les Chinois. C'est les Chinois qui vous ont humilié", a-t-il lancé, refusant de "se mettre à genou devant les Chinois qui, quotidiennement mettent en taule, torturent. Et l'Union européenne ne dit rien! (...) Nous disons non à cette politique".

La réponse de Nicolas Sarkozy a été cinglante : il s'en est pris à un député européen qui "s'agit(e) sur son siège" et "fai(t) l'imprécateur". Il a ironisé sur un homme "sympathique lorsqu'on (le) rencontre en privé, lorsqu'on (l')invite à déjeuner", alors que "dès qu'il y a une caméra de télévision sous votre nez, on a l'impression que vous devenez comme fou". Et d'ajouter : "Je veux dire au public qui nous regarde : ne croyez pas un mot des images que vous venez de voir. Daniel Cohn-Bendit vaut bien mieux que cela !".

Nicolas Sarkozy a rappelé que Daniel Cohn-Bendit était "venu trois fois déjeuner à l'Elysée", attaquant un député européen qui "n'a pas refusé" d'être escorté par des motards de la police à cette occasion, "ce qui montre une capacité à se mettre dans l'ordre républicain" selon lui. "J'ai pu un peu changer l'Europe, pas Daniel Cohn-Bendit", a conclu le président français.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu