Avertir le modérateur

07/04/2009

AFRIQUE, A FRIC , enfin vous l'écrivez comme vous voulez

Quelqu'un est venu ici vous dire que 'l'Homme africain n'est pas entré dans l'histoire'. Pardon, pardon pour ces paroles humiliantes et qui n'auraient jamais dû être prononcées et – je vous le dis en confidence – qui n'engagent ni la France, ni les Français",
a déclaré, lundi 6 avril, Ségolène Royal devant plusieurs centaines de personnes réunies au siège du Parti socialiste sénégalais, à Dakar.
"La France républicaine mérite aussi que cesse ce qu'on appelle – et l'on sait ce que cela veut dire et je n'en dirai pas plus – la Françafrique et l'opacité de décisions prises dans le secret de quelques bureaux pour quelques intérêts particuliers"
, a par ailleurs déclaré Ségolène Royal. "Je veux une France du respect, dénuée d'arrogance, ouverte, mais exigeante sur la défense des libertés démocratiques partout où il le faut "
,
a-t-elle ajouté.
Lire la suite...

segolene-royal-demande-pardon-pour-le-discours-de-dakar-d...

et aussi ...

http://www.cellulefrancafrique.org/
ce qui est fou c'est que , quelque soit le détour ,on se retrouve toujours en face de la mairie du village!
Manque de chance pour la cellule Afrique, ce petit réseau a trouvé son héros, en la personne de l’ancien « bébé Pasqua » et surtout ami intime du président Sarkozy, Patrick Balkany.
Lire la suite article4407.html

20/11/2008

j'ai beau faire " copié-collé , j'y arrive pas ...Isabelle !


coté programmes  ?

Si l’éducation relève avant tout des familles, il appartient à l’État d’instruire ses enfants. Malheureusement, la transmission du savoir n’apparaît plus comme une priorité. Le système tolère une double intrusion, génératrice de malaise : celle des parents dans l’instruction et celle des enseignants dans l’éducation des enfants. Simultanément, les ravages du pédagogisme et de l’égalitarisme ont transformé les écoles en « lieux de vie » et les professeurs en « animateurs sociaux ». Face à une école démantelée et massifiée (cf. le criminel objectif de 80 % d’une classe d’âge au bac) dont le niveau ne cesse de baisser, face à la dévalorisation des diplômes et au nombre croissant de jeunes sortant du système scolaire sans qualification, des changements profonds s’imposent. En proie à la violence et à l’illettrisme (selon l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme, 15 % des élèves entrant en 6e ne savent ni lire ni écrire ni compter), l’Éducation nationale est pourtant le ministère le plus dépensier (près de 60 milliards d’euros) et le plus consommateur d’emplois (1,3 million de salariés) ! Par ailleurs, le rapport Obin, commandé par l’Inspection générale de l’Éducation nationale et longtemps occulté, stigmatise l’influence grandissante de groupes de pression islamistes sur la vie quotidienne des enfants.

http://www.frontnational.com/programmeeducation.php

Sur l’éducation :
-Scolarisation obligatoire dès 3 ans.
-Organiser le soutien scolaire gratuit pour tous les élèves grâce à des répétiteurs.
-Réviser la carte scolaire pour supprimer les ghettos scolaires et renforcer les réseaux d’éducation prioritaire.
-Implanter des classes préparatoires aux grandes écoles dans les quartiers qui en sont dépourvus.
-En 5 ans, la dépense par étudiant sera portée au même niveau que la moyenne des pays de l’OCDE.
-Inscrire l’éducation artistique et la pratique artistique à tous les niveaux, de la maternelle à l’université.

http://www.marianne2.fr/Les-principales-mesures-que-propose-Segolene-Royal-education,-recherche,-securite-sociale,-retraites-_a722.htmlt

coté photos ????

segolene_royal_24.jpgJean-MarieLe-Pen-article.jpg

 

 

 

 

 

 

Rien à faire , mais parfois , quand on ferme les yeux et qu'on se mémo-transporte aux balcons du théâtre municipal , on pourrait à condition d'avoir une caméra et un net-book .....pas de mauvais esprit , hein !!!?

 

 

 

 

 

16/10/2008

Et vous me les livrez quand mes tasers ?

Le 92 n'est pas un département rassurant pour y vivre : cambriolages d'appartement , espionnage ...vente d'armes ? 

BORDEAUX (AFP) — Le député-maire Verts de Bègles (Gironde) Noël Mamère a indiqué jeudi qu'il assurerait la défense du porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) Olivier Besancenot, lors de son procès en diffamation lundi devant le tribunal correctionnel de Paris.

Le porte-parole de la LCR est poursuivi par la société SMP technologies, qui distribue en France le pistolet à impulsion électrique Taser et comparaîtra devant la 17ème chambre correctionnelle.

M. Mamère indique dans un communiqué qu'il assurera la défense de M. Besancenot au côté de Me Antoine Comte.

Olivier Besancenot est poursuivi pour avoir affirmé que le Taser avait causé la mort de 150 personnes aux Etats-Unis.

Le procès doit se tenir moins d'une semaine après l'interpellation et la garde à vue de six personnes, dont le patron de Taser France, Antoine Di Zazzo, dans le cadre de l'enquête sur l'espionnage présumé du porte-parole de la LCR. Parmi elles, figurent également plusieurs policiers ainsi que des membres du cabinet de détectives Dussaucy.

Noël Mamère, qui a prêté serment d'avocat devant le barreau de Paris le 7 mai 2008, avait plaidé pour la première fois début septembre à Montpellier à l'occasion d'un procès de trois militants anti-OGM, faucheurs volontaires, qui avaient refusé de se soumettre à des prélèvements ADN.

Interrogé par l'AFP, le député a précisé que c'est Antoine Comte qui lui avait "demandé de venir a ses côtés".

"Olivier Besancenot m'avait demandé en décembre dernier de lui ouvrir les portes de l'Assemblée nationale pour faire un conférence de presse lorsqu'il avait été attaqué en diffamation par Taser".

"En tant que député, je l'ai soutenu, en tant qu'avocat, je le défendrai", a assuré le maire de Bègles (Gironde).

"Je ne plaiderai que des affaires que je considère symboliques", a affirmé M. Mamère. Pour lui, cette affaire est symbolique "de la manière dont aujourd'hui, on peut s'en prendre à la vie privée des gens".

Par ailleurs, selon lui, cela "pose un problème politique et démocratique que d'armer des polices, y compris des polices municipales, d'engins qui peuvent tuer, comme le rapport d'Amnesty international le prouve".

Qu'un Verts défende le porte-parole de la LCR? "Ca ne me gêne pas du tout. Je ne suis pas de la LCR. Je ne suis pas du Nouveau parti anticapitaliste. Je suis Verts et me bats contre toutes les formes d'atteinte à la liberté", a-t-il répondu.

"Je n'ai pas en tant qu'avocat à me préoccuper de savoir si Olivier Besancenot est révolutionnaire ou pas. C'est un responsable politique qui a fait l'objet d'espionnage et est accusé de diffamation", a-t-il estimé.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu