Avertir le modérateur

24/11/2008

Marchand d'armes ,c'est pas beau !

Taser France perd son procès contre Besancenot
24.11.2008, 13h38 | Mise à jour : 14h05

Olivier Besancenot remporte le premier round. SMP Technologies, qui distribue le Taser en France, a été débouté lundi par le TGI de Paris de son action en diffamation contre le dirigeant trotskiste. En juin 2007, le porte-parole de la LCR affirmait sur son blog que le pistolet à impulsions électriques avait provoqué des morts aux Etats-Unis.

Une déclaration qui lui avait attirée les foudres de l'importateur français du Taser. L'affaire a aussi pris une nouvelle dimension avec la mise en examen, en octobre dernier, du directeur de Taser France, Antoine di Zazzo, soupçonné d'avoir commandité l'espionnage d'Olivier Besancenot. Antoine di Zazzo reconnaît avoir engagé des détectives privés mais dans le seul but de trouver l'adresse de Besancenot pour lui envoyer son assignation. 

La décision constitue donc un second revers judiciaire pour Taser France.  Le 20 octobre, déjà, la société avait déjà été déboutée, par la même chambre civile du TGI, de son action en «dénigrement» contre le Réseau d'alerte et d'intervention pour les droits de l'Homme (RAID-H). Selon l'association, SMP Technologies a depuis fait appel de cette décision.

http://www.leparisien.fr

19/11/2008

comment menotter les épris de justice

Nouvelle excalibur , la Justice sociale , à brandir contre la possible indifférence de ceux qui possèdent au moins un toit  , une carte-bancaire , un micro-ondes , un catalogue IKEA pour y passer commande sur internet ,un I-Pod ....
Le M.S.L est un collectif qui vient en aide à des citoyens Levalloisiens en risque d'expulsion et en demande de logements sociaux sur la ville ,souvent depuis des années .

La vingtaine de lycéens ,assis ,pour une fois aux balcons du Conseil municipal  ,avait eu envie de brandir leur indignation , de clamer leur lassitude devant le mépris dans lequel  on enferme ces familles , ces femmes et ces enfants qui peuvent passent d'un taudis au bord d'un trottoir,juste parce que le marché immobilier s'affole , parce que la vie n'est pas un long fleuve béni et qu'il n'y a pas suffisamment de logements sociaux en ville ...ces gens qui ne possèdent pas toutes les chances encombrantes et addictives du Levalloisien modèle .

Ils étaient là comme des gamins qu'ils sont encore mais plus seulement parce qu'engagés auprès des exclus ( ne nous endormons pas trop sereinement )  futurs électeurs ,ils ont  tenté de signaler leur présence et leur cause au maire .

Ils se sont retrouvés, en peu de temps, encadrés par les autorités nationales puis municipales , empêchés de quitter les lieux librement , enfermés derrière les portes du commissariat .
Relachés plus tard dans la soirée , au fur et à mesure que leurs parents venaient les " réclamer " .
Sauf deux , agés de 17 ans , qui y dorment encore cette nuit ,sur une banquette .
Ils ont  cours , demain matin, au lycée .
Ils seront sans doute présentés au juge .

Pensez-vous que Madame Hedwige et Mnsieur Taser puissent  faire d'excellents pédagogues ?

Un jour , ces enfants auront ,à la fois , l'épée et le fourreau ...

Merlin aurait demandé à Arthur : « Qui des deux est le plus précieux ? L'épée ou le fourreau ? » Arthur répondit : « L'épée, assurément. » « Faux, c'est le fourreau car, tant que tu le posséderas, tes ennemis ne pourront tuer. » source Wikipedia

 

http://www.rue89.com/2008/11/18/deux-mineurs-irritent-balkany-36-heures-de-garde-a-vue

16/10/2008

Et vous me les livrez quand mes tasers ?

Le 92 n'est pas un département rassurant pour y vivre : cambriolages d'appartement , espionnage ...vente d'armes ? 

BORDEAUX (AFP) — Le député-maire Verts de Bègles (Gironde) Noël Mamère a indiqué jeudi qu'il assurerait la défense du porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) Olivier Besancenot, lors de son procès en diffamation lundi devant le tribunal correctionnel de Paris.

Le porte-parole de la LCR est poursuivi par la société SMP technologies, qui distribue en France le pistolet à impulsion électrique Taser et comparaîtra devant la 17ème chambre correctionnelle.

M. Mamère indique dans un communiqué qu'il assurera la défense de M. Besancenot au côté de Me Antoine Comte.

Olivier Besancenot est poursuivi pour avoir affirmé que le Taser avait causé la mort de 150 personnes aux Etats-Unis.

Le procès doit se tenir moins d'une semaine après l'interpellation et la garde à vue de six personnes, dont le patron de Taser France, Antoine Di Zazzo, dans le cadre de l'enquête sur l'espionnage présumé du porte-parole de la LCR. Parmi elles, figurent également plusieurs policiers ainsi que des membres du cabinet de détectives Dussaucy.

Noël Mamère, qui a prêté serment d'avocat devant le barreau de Paris le 7 mai 2008, avait plaidé pour la première fois début septembre à Montpellier à l'occasion d'un procès de trois militants anti-OGM, faucheurs volontaires, qui avaient refusé de se soumettre à des prélèvements ADN.

Interrogé par l'AFP, le député a précisé que c'est Antoine Comte qui lui avait "demandé de venir a ses côtés".

"Olivier Besancenot m'avait demandé en décembre dernier de lui ouvrir les portes de l'Assemblée nationale pour faire un conférence de presse lorsqu'il avait été attaqué en diffamation par Taser".

"En tant que député, je l'ai soutenu, en tant qu'avocat, je le défendrai", a assuré le maire de Bègles (Gironde).

"Je ne plaiderai que des affaires que je considère symboliques", a affirmé M. Mamère. Pour lui, cette affaire est symbolique "de la manière dont aujourd'hui, on peut s'en prendre à la vie privée des gens".

Par ailleurs, selon lui, cela "pose un problème politique et démocratique que d'armer des polices, y compris des polices municipales, d'engins qui peuvent tuer, comme le rapport d'Amnesty international le prouve".

Qu'un Verts défende le porte-parole de la LCR? "Ca ne me gêne pas du tout. Je ne suis pas de la LCR. Je ne suis pas du Nouveau parti anticapitaliste. Je suis Verts et me bats contre toutes les formes d'atteinte à la liberté", a-t-il répondu.

"Je n'ai pas en tant qu'avocat à me préoccuper de savoir si Olivier Besancenot est révolutionnaire ou pas. C'est un responsable politique qui a fait l'objet d'espionnage et est accusé de diffamation", a-t-il estimé.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu